Los Angeles: La police saisit plus de 1.000 fusils, revolvers et pistolets chez un quinquagénaire

ARSENAL Certaines armes datent de la guerre de Sécession…

20 Minutes avec agences

— 

Une photo de l'arsenal retrouvé dans une maison huppée de Los Angeles mercredi 8 mai 2019.
Une photo de l'arsenal retrouvé dans une maison huppée de Los Angeles mercredi 8 mai 2019. — Capture d'écran Twitter/@LAPDHQ

C’est ce qu’on appelle avoir du stock. Plus d’un millier d’armes à feu de tous calibres et un énorme stock de munitions ont été saisis ce mercredi dans une maison à Los Angeles.

Les images, diffusées par la police, montrent des fusils semi-automatiques, de chasse ou à pompe, des revolvers et pistolets divers, alignés dans l’allée. L’habitation se situe dans un quartier huppé, près du célèbre Sunset Boulevard.

Un arsenal presque historique

La maison a été perquisitionnée après que la police a reçu un renseignement anonyme selon lequel un homme y vendait des armes « hors du cadre de son permis de port d’arme ». Les agents de police et de l’agence fédérale chargée du contrôle des armes, des explosifs, du tabac et de l’alcool (ATF) ont aussi découvert « un grand nombre de matériels et d’outils servant à fabriquer des armes », selon un communiqué de l’ATF.

« C’était le paradis des collectionneurs », selon une source policière. Certaines des armes saisies sont modernes, mais d’autres ont plus de cinquante ans ou remontent carrément à la guerre de Sécession (1861-1865).

Une immense enquête en cours

Un suspect, âgé de 57 ans, a été interpellé. Il risque d’être poursuivi pour infraction à la loi californienne sur « le transport, la vente, le don ou le prêt d’un fusil d’assaut ». Il a été remis en liberté ce jeudi matin contre une caution de 50.000 dollars. Selon le porte-parole de l’ATF, l’homme possède bien un permis de collectionneur sans limite sur la quantité d’armes, mais ce permis n’autorise pas le commerce d’armes à feu.

Les enquêteurs vont examiner les preuves et remonter la trace des armes pour savoir qui les a achetées et si certaines ont servi à commettre des crimes. « Je n’avais jamais vu autant d’armes en 31 ans de carrière », a déclaré le porte-parole de la police. Selon des études sur la circulation des armes aux Etats-Unis, il y en a moyenne plus d’une arme à feu par habitant dans le pays, enfants compris.