Un policier américain (illustration).
Un policier américain (illustration). — SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

ETATS-UNIS

Etats-Unis: Un mort et plusieurs blessés au cours d'une fusillade dans une école

Deux suspects ont été arrêtés dans la banlieue de Denver, dans le Colorado  

Un lycéen de 18 ans a trouvé la mort mardi lors d’une fusillade qui a également fait plusieurs blessés dans un établissement scolaire de la banlieue de Denver, dans l’Etat américain du Colorado, a annoncé la police qui a arrêté deux suspects.

Après le drame, le shérif Tony Spurlock avait indiqué que « huit élèves », tous âgés de quinze ans et plus, avaient été hospitalisés après avoir été « blessés par balle » lors de cette fusillade. Plusieurs des blessés se trouvaient dans un « état critique ». « C’est avec une extrême tristesse que nous confirmons qu’un élève de l’école STEM a été tué aujourd’hui », ont ensuite annoncé sur Twitter les services du shérif, sans communiquer de nouveau bilan.

La fusillade a éclaté peu avant 14h locales (22h, heure française) dans le lycée de l’école STEM de la ville de Highlands Ranch, un établissement accueillant quelque 1.800 élèves de la maternelle à la terminale. Les premiers policiers sont arrivés « environ deux minutes » après avoir été alertés par l’école et « ils ont pris à partie les suspects », a précisé le shérif, soulignant que cette « réaction rapide des policiers a contribué à sauver des vies ». Des tirs avaient encore lieu lorsque les premiers policiers sont arrivés.

20 ans depuis Columbine

« Nous avons actuellement deux suspects en garde à vue. Je ne divulgue pas leurs noms à ce stade, nous vérifions leur âge. Nous croyons que l’un d’eux est un homme adulte, l’autre un mineur », a-t-il ajouté. « A notre connaissance, les deux suspects sont des élèves de l’école STEM. Ils ne sont pas blessés », a poursuivi le shérif.

Le Colorado a été durablement marqué par une autre fusillade en milieu scolaire, la tuerie au lycée Columbine, également situé dans la banlieue de Denver. Le 20 avril 1999, deux élèves de l’établissement, âgés de 17 et 18 ans et lourdement armés, y avaient abattu en quelques minutes douze camarades et un professeur avant de se suicider dans la bibliothèque. Le bilan aurait été pire encore s’ils avaient réussi à faire détoner leurs bombes artisanales.