Indonésie: Des dizaines de bateaux pratiquant la pêche illégale coulés par le gouvernement

RADICAL « Il n’y a pas d’autre moyen », assure la ministre de la Pêche

20 Minutes avec agences

— 

Des navires militaires indonésiens patrouillent et arrêtent les bateaux de pêche illégale de nationalité étrangère.
Des navires militaires indonésiens patrouillent et arrêtent les bateaux de pêche illégale de nationalité étrangère. — William Pasaribu/AP/SIPA

Des dizaines de bateaux ont été coulées ce samedi près de Pontianak (Indonésie) par le gouvernement pour décourager la pêche illégale dans ses eaux. Au total, 51 bateaux venus notamment de Chine, du Vietnam et de Malaisie seront coulés dans les deux prochaines semaines.

Selon la ministre de la Pêche, cette action est nécessaire pour montrer que l’Indonésie prend très au sérieux la lutte contre cette pratique. « Il n’y a pas d’autre moyen », a assuré Susi Pudjiastuti.

Des zones de pêche disputées entre l’Indonésie et la Chine

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Joko Widodo en 2014, des centaines de navires de pêche étrangers ont été capturés et coulés. Plus de la moitié d’entre eux provenaient du Vietnam. Cette pratique a été suspendue quelques mois mais a repris début mai, après qu’un bateau des gardes-côtes vietnamiens a percuté un navire militaire indonésien qui tentait d’interpeller un chalutier illégal.

« Si nous n’agissons pas fermement, ce sera pire », a averti la ministre de la Pêche. « Je pense que ces collisions vont dégénérer un jour. » L’Indonésie et la Chine sont en conflit sur les ressources de poissons. Les deux pays se disputent la zone économique exclusive (ZEE) autour de l’archipel des Natuna.