Proche-Orient: Les Palestiniens acceptent un cessez-le-feu à Gaza

PROCHE-ORIENT A la suite de la médiation de l’Egypte, le cessez-le-feu serait entré en vigueur dans la nuit de dimanche à lundi

20 Minutes avec AFP

— 

Des volutes de fumée sont visibles après un raid israélien dans la bande de Gaza, le 5 mai 2019.
Des volutes de fumée sont visibles après un raid israélien dans la bande de Gaza, le 5 mai 2019. — Mohamed Zarandah / SOPA Images/S/SIPA

Les leaders palestiniens à Gaza ont accepté un cessez-le-feu avec Israël tôt lundi après une escalade de violence ces deux derniers jours entre groupes armés palestiniens et Israël, ont indiqué trois responsables égyptien et palestiniens après un grave accès de violences de deux jours qui a réveillé le spectre de la guerre dans l'enclave.

Aucune confirmation n'a été obtenue du côté israélien, qui se garde généralement de corroborer de telles trêves. Mais alors qu'approchait le début du mois sacré du ramadan, les tirs de roquettes palestiniennes et les frappes de représailles israéliennes qui avaient secoué les villes israéliennes riveraines de Gaza et l'enclave elle-même depuis samedi ont effectivement cessé avant la levée du jour à l'heure du cessez-le-feu indiquée par les responsables.

À la suite de la médiation de l’Egypte, le cessez-le-feu est entré en vigueur à 4h30 (2h30, heure française), ont précisé un responsable du Hamas et un autre du groupe Djihad islamique, ayant requis l’anonymat. Un responsable égyptien a également confirmé l’information toujours sous couvert de l’anonymat.