Donald Trump a dépassé les 10.000 déclarations «fausses ou trompeuses» depuis son élection

FAKE NEWS L’équipe « Fact Checker » du « Washington Post » a repéré 10.000 déclarations « fausses ou trompeuses » de Donald Trump après un peu plus de 800 jours au pouvoir

20 Minutes avec agences

— 

Donald Trump à Washington, le 26 avril 2019.
Donald Trump à Washington, le 26 avril 2019. — AFP

Environ 12 déclarations « fausses ou trompeuses » par jour : c’est le rythme tenu par Donald Trump depuis son élection à la tête des Etats-Unis. Ce décompte du Washington Post fait ainsi état de 10.000 déclarations de ce type après un peu plus de 800 jours au pouvoir.

Le projet, mené par l’équipe « Fact Checker » du quotidien, devait initialement porter sur les 100 premiers jours de sa présidence mais s’est poursuivi au-delà.

Vingt-et-un « Pinocchios sans fin »

C’est lors de ses meetings « Make America Great Again » que Donald Trump prend le plus de libertés avec la réalité et les faits : 22 % de ses affirmations fausses ou trompeuses ont été prononcées dans ce contexte. Autre élément notable : le milliardaire républicain a tendance à répéter d’innombrables fois la même formule erronée. Depuis qu’il est arrivé à la Maison Blanche, en janvier 2017, il a ainsi récolté 21 « Pinocchios sans fin » (Bottomless Pinocchio), décernés par le quotidien suivant des critères stricts : la fausse affirmation doit avoir reçu trois ou quatre Pinochhios et avoir été répétée au moins 20 fois. 

Donald Trump, qui qualifie régulièrement les journalistes de « Fake News » et d'« ennemis du peuple », a récemment expliqué ce qu’il pensait du fact-checking : « Les soi-disant fact-checkers font partie des gens les plus malhonnêtes au sein des médias ».