Pérou: Les trottinettes électriques désormais interdites sur les trottoirs

TRANSPORT Les deux-roues ne doivent maintenant circuler que sur les « pistes cyclables ou la voie de droite de la chaussée »

20 Minutes avec agences

— 

Une trottinette en libre-service, à Paris (illustration).
Une trottinette en libre-service, à Paris (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Visiblement, les trottinettes électriques créent le débat partout dans le monde. Le Pérou a décidé d’interdire la circulation sur les trottoirs de ces véhicules en libre-service qui ont envahi les rues des grandes villes ces derniers mois, a-t-on appris lundi.

Le texte, publié en fin de semaine dernière au Journal officiel péruvien, autorise ainsi les trottinettes à circuler uniquement sur les « pistes cyclables ou la voie de droite de la chaussée ». La vitesse maximum est par ailleurs fixée à 20km/h.

Une femme blessée dans un accident

Ce décret du ministère des Transports intervient après un accident dans la capitale Lima, le 22 avril dernier. Un jeune homme conduisant une trottinette électrique a heurté une femme de 63 ans sur le trottoir. Cette dernière a eu plusieurs fractures aux bras et un traumatisme crânien.

Face à l’engouement de ce moyen de locomotion rapide, le nombre d’accident augmente dans le monde. Aux Etats-Unis, au moins 1.500 personnes ont été soignées après des accidents survenus en trottinette électrique depuis fin 2017. A Paris, des mesures destinées à renforcer leur régulation ont été adoptées avec notamment l’instauration d’une redevance ainsi que d’une amende de 135 euros pour la circulation sur les trottoirs.