Venezuela: Juan Guaido soutenu par des «soldats courageux», le gouvernement Maduro dénonce «une tentative de coup d’Etat»

OPPOSITION Le chef d’Etat autoproclamé continue de maintenir la pression sur le président socialiste Nicolas Maduro

20 Minutes avec AFP

— 

Le leader de l'opposition vénézuélienne et président autoproclamé Juan Guaido a lancé une
Le leader de l'opposition vénézuélienne et président autoproclamé Juan Guaido a lancé une — Federico Parra / AFP

Le chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, engagé dans un bras de fer depuis trois mois avec le président socialiste Nicolas Maduro, a affirmé, dans une vidéo publiée ce mardi sur son compte Twitter, avoir reçu le soutien d’un groupe de « soldats courageux ».

Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis, a prononcé un discours depuis une base militaire de Caracas, la capitale vénézuélienne.

« De vaillants soldats, de vaillants patriotes, de vaillants hommes »

« Aujourd’hui, de vaillants soldats, de vaillants patriotes, de vaillants hommes attachés à la Constitution ont répondu à notre appel, nous avons répondu aussi à l’appel et nous nous sommes retrouvés dans les rues du Venezuela », a-t-il déclaré.

Il est apparu au côté d’une autre figure de l’opposition, Leopoldo Lopez, qui a dit avoir été « libéré » par des militaires pro-Guaido alors qu’il se trouvait assigné à résidence depuis 2017.

« Un groupe réduit de traîtres au sein des effectifs militaires »

Le gouvernement de Nicolas Maduro a immédiatement réagi, dénonçant « une tentative de coup d’Etat ». « En ces instants nous sommes en train d’affronter et de neutraliser un groupe réduit de traîtres au sein des effectifs militaires, qui se sont positionnés sur l’échangeur d’Altamira pour promouvoir un coup d’Etat », a affirmé sur Twitter le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez. Il a évoqué une « tentative » de coup d’Etat et accusé la « droite putschiste ».

« Nous appelons le peuple à rester en alerte maximale pour, avec les glorieuses Forces armées nationales bolivariennes, défaire la tentative de coup d’Etat et préserver la paix », a-t-il ajouté.

Un peu plus tard dans la journée, Nicolas Maduro a affirmé qu’il pouvait compter sur « l’entière loyauté » des chefs de l’armée. « Nerfs d’acier ! J’ai échangé avec les commandants de toutes les régions et zones de défense du pays, qui m’ont exprimé leur entière loyauté au peuple, à la Constitution et à la Patrie. J’appelle à la mobilisation populaire maximale pour assurer la victoire de la Paix. Nous vaincrons ! », a-t-il déclaré sur Twitter.