Ike: l'oeil du cyclone a atteint de nouveau Cuba, 169.000 habitants évacués

OURAGAN Il continuera ensuite sa route vers le Golfe du Mexique...

Avec agence

— 

IDE

L'oeil du cyclone Ike a de nouveau atteint Cuba ce mardi dans la partie occidentale de l'île, après avoir une première fois ravagé l'est du pays la veille, a annoncé le Centre américain pour les ouragans (NHC) basé à Miami.

Après avoir longé, sans la toucher, la côte sud des provinces centrales de Cuba, l'oeil d'Ike a atteint le territoire vers 16h30 aux environs de Punta Capitana, dans la province occidentale de Pinar del Rio, à 70 km au sud-ouest de la capitale La Havane, selon le site internet de NHC et des météorologues cubains.

Plus tôt ce mardi, La Havane était balayée par des pluies intenses et des rafales jusqu'à 120km/h à l'approche de l'oeil du cyclone Ike qui a déjà fait 70 morts dans les Caraïbes, dont quatre la veille dans l’Est de Cuba. Rues désertes, électricité coupée, édifices barricadés, habitants évacués par milliers: la capitale cubaine, qui compte 2,2 millions d'habitants, est placée depuis lundi en alerte maximale pour Ike, comme l'ensemble de l'île, et toute circulation en voiture ou à pied y est interdite sans autorisation.

169.000 personnes évacuées

Quelque 169.000 personnes ont été évacuées des zones susceptibles d'être inondées, notamment dans le quartier historique de la Vieille Havane, dans cette ville qui s'étire le long de la mer, selon la Défense civile. Plus de 2 millions de personnes, dont 10.000 touristes étrangers, ont été au total évacuées dans l'île mais certaines ont commencé à rentrer chez elles après le passage ce lundi de Ike dans le centre et l'est de Cuba. Des milliers de bâtiments ont aussi été endommagés ou détruits et de vastes zones inondées.

Ike va poursuivre sa route vers le golfe du Mexique


L'œil de Ike devait commencer à traverser à partir de 16h (heure française) l'ouest de Cuba, entre les provinces de Pinar del Rio et de La Havane, avant de poursuivre sa route vers 20h (heure française) vers le Golfe du Mexique et l'Etat américain du Texas qu'il pourrait atteindre ce vendredi, selon le Centre de météorologie de Cuba (Insmet).

A 12h, les vents soufflaient en moyenne à 130 km/h, avec parfois des rafales à 200 km/h, selon le Centre de météorologie qui prévoyait une «légère augmentation» de l'intensité de Ike. Il avait été rétrogradé en catégorie 1 ce lundi. «Ike est un ouragan qui s'est affaibli, mais il reste un ouragan», qui risque de causer encore des inondations côtières, a prévenu José Rubiera, directeur de l'Insmet, sur la télévision nationale.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge a lancé mardi un appel de fonds de 3,9 millions d'euros pour «soutenir l'action humanitaire de la Croix-Rouge cubaine, confrontée à une saison cyclonique destructrice».