Congo: Une semaine après le selfie des deux gorilles devenu viral, un garde forestier tué

DRAME Un garde forestier a été tué, dans le parc de Kahuzi-Biega, par des membres de la communauté Pygmée en représailles à la mort la veille d’un des leurs

M.A. avec AFP

— 

Un garde forestier avec un gorille dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo, le 17 juillet 2012.
Un garde forestier avec un gorille dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo, le 17 juillet 2012. — PHIL MOORE / AFP

La semaine dernière, les clichés des deux gorilles prenant la pause avec des gardes forestiers dans un parc national en République démocratique du Congo (RDC) avaient fait le tour du Web. Mais un des « rangers » de cette équipe a été tué, ce mercredi.

Un garde forestier, travaillant au parc de Kahuzi-Biega (dans l’est du pays), a été tué par des membres de la communauté Pygmée, en représailles à la mort la veille d’un des leurs, ont annoncé des sources locales, ce jeudi.

Deux gardes lynchés en représailles de la mort d’un Pygmée

Mercredi matin, un Pygmée avait été retrouvé criblé de balles à Bumoga, dans le territoire de Kalehe, à la lisière du parc de Kahuzi-Biega. En représailles, plusieurs Pygmées ont « lynché » deux gardes des parcs, tuant l’un d’eux et blessant l’autre, a expliqué Jean-Baptiste Mushagalusa Bubenga, président de la société civile locale. De-Dieu Byaombe, le chef du parc national de Kahuzi-Biega a confirmé ce bilan mais rejeté toute implication des éco-gardes dans la fusillade de mercredi.

Un drame qui intervient quelques jours après le succès de la photographie de Mathieu Shamavu, garde forestier du parc national de Virunga, avec deux singes, debout sur leurs pattes. Les deux gorilles, sauvés du braconnage par des « rangers » en 2007, alors qu’ils n’avaient que quelques mois, vivaient aux côtes des gardes forestiers depuis.

Des relations tendues entre le parc et les riverains

« C’est le visage parmi d’autres de ces héros méconnus qui se battent tous les jours pour préserver le parc de Virunga et nos autres parcs ; pour protéger nos précieux écosystèmes », avait commenté le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha).

Le parc Virunda, l’un des plus anciens parcs naturels d’Afrique, a rouvert en février après neuf mois de fermeture à la suite de la mort de neuf personnes dont un garde dans une attaqueLes relations entre le parc voisin de Kahuzi-Biega et les riverains sont souvent tendues. Les Pygmées de la région considèrent qu’ils ont été chassés de leur milieu naturel et ont tenté à plusieurs reprises d’y retourner.