VIDEO. Canada: 1.500 personnes évacuées après d'importantes crues printanières au Québec

INONDATIONS Des inondations dévastatrices avaient déjà frappé la région en 2017

20 Minutes avec AFP

— 

Inondations dans la banlieue de Montréal, le 22 avril 2019.
Inondations dans la banlieue de Montréal, le 22 avril 2019. — AFP

Le Québec a les pieds dans l’eau. D’importantes crues printanières ont provoqué l’évacuation de 1.700 personnes et touché plus de 2.500 résidences dans la province francophone canadienne. Huit cents militaires ont été mobilisés pour venir en aide aux habitants, distribuant des sacs de sable ou aidant à évacuer leur domicile.

Lundi, les autorités comptaient 2.549 résidences évacuées, 1.565 maisons isolées par les eaux et 1.688 personnes évacuées, selon les chiffres rendus publics par Urgence Québec lundi. Pour les habitants, il y a comme un air de déjà-vu : certaines localités avaient déjà été frappées par des inondations dévastatrices en 2017, a rappelé la ministre de la sécurité publique du Québec Geneviève Guilbeault, déplorant que des résidents aient « à revivre ce cauchemar ».

Des événements plus fréquents

Elle a appelé la population à « ne pas prendre de risques inutiles » et à respecter les consignes des autorités locales. De son côté le Premier ministre québécois François Legault a rendu visite à des sinistrés à Gatineau – ville voisine d’Ottawa. Il a défendu le nouveau programme d’indemnisation de son gouvernement, qui vise à dédommager les victimes plus rapidement, tout en laissant entendre que certaines d’entre elles devront sans doute déménager.

« Il faut se rendre à l’évidence, entre autres avec le réchauffement climatique, il y a des événements qui se reproduisent plus fréquemment que dans le passé. Donc, il faut être capable d’ajuster nos programmes », a-t-il déclaré. Les zones les plus touchées se trouvaient notamment dans la région de la Beauce, au sud de la ville de Québec. Quelque 300 résidences ont été inondées à Beauceville et un millier dans la ville de Sainte-Marie, dans la même région.

Une victime emportée par les eaux

Les récentes précipitations et la fonte des neiges ont provoqué la crue de plusieurs rivières. La hausse des températures depuis dimanche faisait craindre une accélération de la fonte des neiges et les services météorologiques prévoyaient de la pluie dans le sud du Québec dans les prochains jours.

Les inondations ont fait une victime samedi dans la commune québécoise de Pontiac (ouest d’Ottawa), où une septuagénaire n’a pas vu qu’un petit pont situé sur la route avait été emporté par les eaux, et est tombée avec son véhicule dans le cours d’eau en contrebas. L’est du Canada avait connu au printemps 2017 ses pires inondations en un demi-siècle. Elles avaient entraîné d’importants dégâts et l’évacuation de plusieurs milliers de personnes de l’Ontario au Nouveau-Brunswick.