Les comiques russes ont encore frappé... Le Premier ministre du Kosovo victime d’un canular

IMITATIONS Après Boris Johnson ou Elton John, c’est au tour de Ramush Haradinaj de se faire berner par le duo d’humoriste Vovan et Lexus.

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj.
Le Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj. — Visar Kryeziu/AP/SIPA

Samedi soir, à la veille de l’annonce de la victoire de son adversaire, le président ukrainien sortant Porochenko a reçu un tweet de soutien surprenant de la part de Ramush Haradinaj. Le chef du gouvernement du Kosovo lui souhaitait en effet, ainsi qu'« à son futur Premier ministre Vovan Lexusov », « la victoire pour mener l’Ukraine vers une intégration euro-atlantique ». Problème : Vovan Lexusov n’existe pas. Il est le fruit de l’imagination de deux humoristes russes qui ont piégé le Premier ministre kosovar.

Des experts du canular

L’un des deux comiques, Vladimir Kouznetsov, alias « Vovan », a expliqué depuis que le duo qu’il forme avec Alexei Stoliarov («Lexus ») avait eu « trois conversations téléphoniques avec le Premier ministre kosovar depuis janvier ».

« Il n’a pas semblé avoir le moindre doute qu’il parlait au président ukrainien » et « nous lui avons demandé d’affirmer sur Twitter son soutien au président Porochenko », a poursuivi l’humoriste. Ce qu’il a fait :

« Il est étonnant qu’Haradinaj ne se soit même pas renseigné sur Vovan Lexusov et n’ait supprimé son tweet qu’après avoir appris de médias étrangers qu’il s’était fait piéger », a-t-il ajouté.

Le site kosovar d’investigation Insajderi affirme que le faux Petro Porochenko aurait assuré à son interlocuteur une reconnaissance du Kosovo par l’Ukraine en cas de victoire.

Le duo d’humoristes, réputé proche du Kremlin, n’en est pas à son coup d’essai. Il a déjà piégé Elton John en se faisant passer pour Poutine, ou le ministre britannique Boris Johnson en imitant le président arménien. Leurs cibles privilégiées sont globalement des adversaires de Moscou, étrangers ou russes.