VIDEO. Sri Lanka: La classe politique française réagit à la série d’explosions meurtrières

ATTAQUES De la majorité aux oppositions, de nombreux leaders politiques ont déjà envoyé leurs condoléances aux Sri lankais

R.G.-V. avec AFP

— 

Vers 10 heures, dimanche matin, le bilan faisait état de 156 morts lors de six explosions au Sri Lanka.
Vers 10 heures, dimanche matin, le bilan faisait état de 156 morts lors de six explosions au Sri Lanka. — Eranga Jayawardena/AP/SIPA

« Pâques endeuillé », « horreur et douleur » : responsables politiques de la majorité et des oppositions de droite et de gauche en France condamnent dimanche la série d’explosions au Sri Lanka qui ont fait au moins 156 morts dans des églises et des hôtels. « Pensées émues pour toutes les familles endeuillées par ces attentats. Solidarité avec tous les catholiques, visés parce qu’ils vivent leur foi, en ce jour de Pâques », a tweeté le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand.

« Pâques endeuillé au Sri Lanka, c’est toute notre humanité qui est blessée », a réagi Nathalie Loiseau, la tête de liste LREM pour les élections européennes, appelant au rassemblement « pour lutter contre le terrorisme et défendre nos valeurs de paix, de liberté et d’humanité ».

Retailleau pense aux chrétiens persécutés

« Pensons aux victimes des horribles et lâches attaques terroristes de cette nuit pascale au Sri Lanka », ainsi qu’aux « 245 millions de Chrétiens persécutés dans le monde », a abondé le chef de file des sénateurs Bruno Retailleau.

« Pâques tragiques pour les chrétiens du Sri Lanka. L’horreur et la douleur. Totale solidarité », a réagi également sur Twitter le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, tandis que la cheffe de file des députés PS Valérie Rabault appelait à dire « stop à cette haine destructrice ».

Pour Benoît Hamon, tête de liste de Générations aux élections européennes, « les attentats perpétrés contre les fidèles réunis lors de la messe de Pâques dans plusieurs églises au Sri Lanka suscitent tristesse et dégoût ».