Chronologie de la santé d'Ariel Sharon

20minutes.fr

— 

2003

Ariel Sharon se fait retirer une tumeur cancéreuse à la tempe gauche, dans un hôpital de Tel Aviv. Annoncée le 15 avril par les médias, cette opération avait été tenue secrète pendant plusieurs jours. Les rumeurs circulent sur l’état de santé du Premier ministre.


2004

Ariel Sharon subit une opération dite "de routine" le 9 février après l'apparition de calculs à la vésicule biliaire.


2005

Juillet

Ariel Sharon dément avec ironie les rumeurs selon lesquelles il aurait été victime d'une crise cardiaque.

Décembre

Le Premier ministre est victime le 18 d'une légère attaque cérébrale et se fait hospitalisé quelques jours à Jérusalem. L'attaque a été provoquée par un petit caillot de sang. Les médecins détectent à cette occasion une légère malformation cardiaque pour laquelle Ariel Sharon doit subir une intervention le 5 janvier.


2006

4 janvier

21h30 : La présidence du conseil israélien annonce qu’Ariel Sharon est hospitalisé à la suite d’un malaise. Elle précise une heure plus tard qu’il s’agit d’une « grave attaque cérébrale » et que le Premier ministre israélien a été placé sous anesthésie.

23h : Le vice-Premier ministre, Ehoud Olmert, assure l’intérim du pouvoir, conformément à la loi.

5 janvier

Minuit : Le responsable de l’hôpital Hadassah dans lequel est soigné Ariel Sharon annonce que le Premier ministre souffre d’une hémorragie cérébrale massive et qu’il est entré en salle d’opération.

0h35 : Le président américain George W. Bush s’inquiète dans un communiqué : « Laura et moi partageons les inquiétudes des Israéliens concernant la santé du Premier ministre Ariel Sharon et prions pour son prompt rétablissement ».

5h30 : Fin de l’opération après six heures d’intervention. La télévision publique annonce qu’Ariel Sharon retourne à la table d’opération pour une nouvelle intervention.

6h30 : Shlomo Mor Yossef, directeur de l’hôpital Hadassah, annonce que le Premier ministre est « dans un état grave ».

12h04 : La présidence palestinienne annonce que le président Mahmoud Abbas appelé le bureau d’Ariel Sharon pour s’enquérir de sa santé et lui a souhaité « un prompt rétablissement ». Le Hamas, de son côté, estime que « la région sera un meilleur endroit sans Sharon ».

13h : L’hôpital annonce qu’Ariel Sharon a été placé dans un coma profond sous respiration artificielle pour au moins 24 heures.

15h20 : Le ministre israélien des Transports, Méir Chetritt, annonce que la date des élections législatives est maintenue au 28 mars.

19h20 : Selon les médecins, « la stabilisation de son état pourrait être le début d’une amélioration ».

6 janvier

11h40 : Ariel Sharon est reconduit en salle d’opération. Un scanner a permis de découvrir une nouvelle hémorragie cérébrale et une montée de la pression sanguine intracrânienne.

16h40 : Les médecins annoncent que l’hémorragie est stoppée. Selon eux, l’état du Premier ministre s’améliore même s’il reste dans une « situation critique ».

18h30 : L’un des chirurgiens affirme qu’il « peut encore s’en sortir ».

7 janvier

Selon le professeur José Cohen, neurochirurgien à l’hôpital Hadassah, Ariel Sharon va survivre « en bon état relatif ».

9 janvier

L’hôpital réduit la quantité de sédatifs administrés au Premier ministre israélien afin qu’il puisse sortir lentement du coma. Le professeur Mor Yossef précise qu’il « respire de façon autonome », mais reste relié à une assistance respiratoire. Une chaîne de télévision annonce qu’il a soulevé le bras droit mais l’hôpital ne confirme pas cette information.

11 janvier

Félix Umansky, chef de l’équipe soignante, se dit surpris de l’amélioration rapide de l’état d’Ariel Sharon et estime qu’il a réagi aux paroles de son fils cadet. Des proches du Premier ministre évoquent l’hypothèse selon laquelle il pourrait diriger finalement la liste de son parti Kadima aux élections.

13 janvier

Les médias israéliens, radio publique et journaux, se font l’écho d’une grande inquiétude des médecins alors qu’Ariel Sharon devrait se réveiller de son coma. L’hôpital répond qu’ « il n’y a pas de changement dans l’état de santé du Premier ministre ».

14 janvier

Les derniers examens montrent que les deux hémisphères du cerveau d’Ariel Sharon fonctionnent toujours, même si le Premier ministre israélien n’a pas repris connaissance.

15 janvier

Un porte-parole de l’hôpital Hadassah annonce que le Premier ministre a subi « avec succès » une trachéotomie qui va aider à enlever l’assistance respiratoire.

18 janvier

Les médecins annoncent que le Premier ministre a subi « avec succès » dans la nuit de mardi à mercredi une intervention chirurgicale qui visait à remplacer « pour des raisons techniques » le tuyau utilisé pour la trachéotomie.

25 janvier

Ariel Sharon serait dans un "état végétatif" selon un neurologue cité par le journal en ligne Haaretz.

31 janvier

Ariel Sharon répond lorsqu'on lui demande de bouger les yeux ou une main, affirme la seconde chaîne privée de télévision israélienne. Le porte-parole de l'hôpital refuse de commenter ces informations.

1er février

Ariel Sharon subit une gastrotomie pour lui permettre d'être alimenté par sonde à l'estomac. Une ouverture permanente de la paroi antérieure de l'estomac a été pratiquée pour pouvoir interrompre la trachéotomie.

11 février

Les médecins annoncent que la vie d'Ariel Sharon est "en péril". Le Premier ministre subit une nouvelle opération chirurgicale suite à laquelle une amélioration de sa santé est constatée.

4 avril

Une opération au crâne que devait subir Ariel Sharon est reportée à la suite d'une infection des voies respiratoires.

5 avril

Le Premier ministre subit "avec succès" une opération de la boîte crânienne qui consiste à remettre en place la partie du crâne enlevée en janvier pour soulager la pression dans le cerveau, augmentant avec l'hémorragie.

11 avril

Le gouvernement israélien annonce qu'Ariel Sharon a été déclaré officiellement inapte à être Premier ministre.

20 avril

Des médecins qui ont soigné Ariel Sharon après une première attaque cérébrale en décembre 2005 reconnaissent avoir commis une erreur en lui administrant des doses importantes d'anticoagulants, selon une enquête diffusée par la deuxième chaîne de télévision israélienne. La direction de l'hôpital Hadassah dément ces informations, affirmant que les médecins interrogés ont reconnu une erreur "dans l'imagination du journaliste".

28 mai

L'ancien Premier ministre israélien est transféré au Centre médical Sheba de l'hôpital Tel Hashomer, à Tel Aviv, qui dispose d'une unité de soins à long terme. Ariel Sharon n'a jamais repris conscience, malgré plusieurs interventions chirurgicales depuis son accident vasculaire cérébral

3 novembre

Ariel Sharon est placé en unité de soins intensifs dans un hôpital de Tel Aviv, à la suite d'une nouvelle dégradation de son état.