Louisiane: Quand Notre-Dame de Paris donne de la visibilité à trois églises afro-américaines incendiées

GÉNÉROSITÉ L’appel aux dons pour les trois églises afro-américaines a été notamment retweeté par Hillary Clinton

20 Minutes avec agence

— 

Les trois églises incendiées aux Etats-Unis début 2019.
Les trois églises incendiées aux Etats-Unis début 2019. — Capture d'écran GoFundMe/Ruth Jack

Tout comme Notre-Dame, trois églises de Louisiane (Etats-Unis) dont certaines dataient de plus d’un siècle ont été détruites par le feu entre fin mars et début avril. Et comme pour la cathédrale parisienne, un appel aux dons a été lancé pour leur reconstruction.

Mais les bâtiments américains, visés par des incendies criminels à caractère raciste, n’ont pas suscité le même élan de générosité. Une différence à laquelle un journaliste a tenté de remédier via les réseaux sociaux, rapporte Slate.

La cagnotte explose

Suivi par plus de 400.000 personnes sur Twitter, Yashar Ali a fait le lien entre les sorts de ces différentes bâtisses. « La reconstruction de Notre-Dame sera bien financée. En un mois, trois églises afro-américaines historiques ont été détruites par un pyromane raciste, a-t-il écrit ce mardi. Ces églises ont besoin de votre aide. S’il vous plaît, faites comme moi et donnez. »

Sa démarche a été relayée par Hillary Clinton elle-même. Et cette médiatisation a tout changé. La cagnotte mise en ligne le 10 avril n’avait récolté qu’environ 82.000 euros. En à peine 24 heures, le montant des dons a grimpé à 950.000 dollars (près de 840.000 euros). Il a aujourd’hui dépassé l’objectif fixé par la cagnotte, à savoir 1,8 million de dollars.

A Gaza, qui se soucie encore des vieilles pierres?