Chicago : Un service de voitures en libre-service s’est fait voler cent véhicules

FREE-FLOATING Le service Car2Go assure que les voleurs n’ont pas accédé aux données personnelles des utilisateurs

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de la police de Chicago
Illustration de la police de Chicago — SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Mais comment ont fait les voleurs ? Douze personnes sont actuellement interrogées par la police de Chicago (Etats-Unis) après le vol d’une centaine de voitures en libre-service de marque Smart et Mercedes-Benz, rapporte Motherboard relayé par Numerama​.

C’est le service de free-floating (sans borne) Car2Go qui proposait ces véhicules dans les rues, grâce à l’utilisation d’une application dédiée. La société a précisé dans un communiqué qu’elle n’avait pas été victime de piratage et qu'« aucune donnée personnelle ou confidentielle n’avait été accessible ».

Combien de véhicules dérobés ?

Car2Go collabore désormais avec les autorités dans le but de mettre fin à cette « fraude ». L’entreprise a également suspendu temporairement son service de voitures en libre-service à Chicago « en application de mesures extrêmes de précaution et de sécurité pour nos abonnés ». On ignore tout de la méthode qu’auraient utilisé les voleurs pour dérober les véhicules.

Le nombre d’automobiles dérobées pourrait d’ailleurs être revu à la hausse. La police de Chicago « travaille actuellement avec la société afin de déterminer s’il existe d’autres véhicules dont la localisation resterait à ce jour inconnue ». L’opération sera facilitée par les émetteurs GPS dont sont équipées les voitures de la flotte Car2Go.