Etats-Unis: Un homme de 71 ans soupçonné d'avoir violé cent enfants dans les années 1970

AGRESSIONS SEXUELLES Une victime s'est présentée à la police locale pour dénoncer les faits et avertir de l'existence d'autres enfants agressés

20 Minutes avec agence

— 

Police américaine, illustration.
Police américaine, illustration. — Jewel SAMAD / AFP

Un septuagénaire américain est accusé d’avoir violé cent d’enfants de moins de 13 ans. L’homme, âgé de 71 ans, aurait commis ces viols sur une dizaine d’années depuis le début des années 1970, rapporte le Washington Post.

Les crimes auraient tous eu lieu à Pineville, en Floride (Etats-Unis). Le suspect, arrêté le 9 avril, a initialement été inculpé de 50 viols avant que 50 autres chefs d’accusation ne soient ajoutés trois jours plus tard.

Encore d’autres victimes à trouver ?

Une des victimes, désormais adulte, s’était présentée à la police locale le 1er avril pour dénoncer le viol qu’il avait subi. Il affirmait que d’autres enfants avaient eux aussi été agressés. La police a alors mené plusieurs entretiens et « localisé de nouvelles victimes », explique le lieutenant Stephen Phillips. « Nous devons encore procéder à des interrogatoires. »

La police n’a pas révélé combien de victimes avaient été identifiées. Mais selon les premiers éléments, chacune d’entre elles connaissait le suspect. En Floride, le viol d’un mineur de moins de 13 ans est passible de prison à perpétuité, voire de la peine de mort, précise RTL.