Asif Ali Zardari, le veuf de Benazir Bhutto, élu

PAKISTAN Il est le nouveau président...

20minutes.fr

— 

Asif Ali Zardari, veuf de l'ancien Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto, a décidé de présenter sa candidature à la présidence de la République pour succéder au général Pervez Musharraf, démissionnaire, a-t-on appris samedi auprès de son parti.
Asif Ali Zardari, veuf de l'ancien Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto, a décidé de présenter sa candidature à la présidence de la République pour succéder au général Pervez Musharraf, démissionnaire, a-t-on appris samedi auprès de son parti. — Asif Hassan AFP/Archives

Sans surprise, Asif Ali Zardari, le veuf de Benazir Bhutto, a été élu samedi président du Pakistan par le Parlement et les assemblées provinciales.

"Asif Ali Zardari a recueilli 281 suffrages sur les 426" des deux chambres du Parlement, a déclaré Qazi Mohammad Farooq à la tribune du Parlement.

Des défis à tout va

Ce samedi matin, une explosion a encore fait des morts dans le pays. Multiplication des attaques islamistes, économie en berne, corruption galopante et tensions au Cachemire sont autant de défis que devra relever le successeur de Pervez Musharraf, qui a fini par démissionner le 18 août après des mois de crise politique.

Reste à savoir si Asif Ali Zardani, quasiment inconnu à l'étranger, parviendra à sortir le pays du chaos qui menace la stabilité de la région et inquiète les capitales occidentales engagées dans la guerre en Afghanistan, voisine du Pakistan.

Invitation

Le jour même de son élection, Nicolas Sarkozy l'a invité à venir à Paris "à une date qui pourrait (lui) convenir", insistant: "La France mesure ce que le terrorisme coûte à la population du Pakistan. Il me paraît essentiel que notre coopération soit largement renforcée en la matière (...) Il y va de la paix dans votre pays, mais également en Afghanistan à la stabilité duquel la France entend concourir avec la plus grande détermination".

 Félicitations

Quant aux Etats-Unis, ils "félicitent Asif Ali Zardari pour son élection à la présidence", a indiqué un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe dans un communiqué. "Le président Bush est impatient de travailler avec lui, le Premier ministre Gilani, et le gouvernement du Pakistan sur des sujets importants pour les deux pays, notamment la lutte contre le terrorisme ou de s'assurer que l'économie pakistanaise est stable et solide".

Pour les Etats-Unis, le Pakistan est un allié indispensable dans la "lutte contre le terrorisme" en général, et en particulier pour la lutte contre les talibans.