Bulgarie: Important coup de filet dans le milieu des combats de chiens, 58 personnes arrêtées

FAITS DIVERS Certains chiens confisqués lors de cette opération menée dimanche près de Sofia se trouvent dans un état grave

20 Minutes avec agences
— 
Neuf pitbulls ont été confisqués par la police bulgare (illustration).
Neuf pitbulls ont été confisqués par la police bulgare (illustration). — L.SHEPHERD/MERCURY/SIPA

Les autorités bulgares ont mené une importante opération visant une filière de combats de chien, ce dimanche. La police est ainsi intervenue dans un bâtiment abandonné en périphérie de la capitale Sofia où s’étaient rassemblées des dizaines de personnes.

A l’intérieur, deux terrains de combat avaient été aménagés. Au total, 58 personnes ont été interpellées, a indiqué ce mardi le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Jusqu’à cinq ans de prison

Par ailleurs, neuf pitbulls ont été confisqués. Certains d’entre eux, confiés à un refuge, se trouvent dans un état grave. L’un d’eux est ainsi aveugle, a précisé Yavor Guetchev de l’ONG de défense des animaux Four Paws.

Les autorités bulgares n’ont à ce stade pas détaillé le fonctionnement de cette filière. La participation à l’organisation et la tenue de combats d’animaux sont passibles en Bulgarie de cinq ans de prison et d’une amende de 10.000 leva (5.000 euros). Cette infraction pénale, instituée en 2011, est cependant difficile à mettre en œuvre « car elle vise une communauté fermée », a relevé Yavor Guetchev. Selon lui, seules quelques condamnations avec sursis ont été prononcées.