Plus de 200 morts en Haïti après Gustav et Hanna

CATASTROPHE L'ONU, la Croix-Rouge et la France envoient de l'aide…

Avec Agences

— 

Haïti attendait vendredi une aide internationale d'urgence pour secourir les dizaines de milliers de victimes des tempêtes Gustav et Hanna, qui ont fait près de 200 morts, alors que l'ouragan Ike pourrait encore déverser des trombes d'eau sur l'île d'ici quelques jours.
Haïti attendait vendredi une aide internationale d'urgence pour secourir les dizaines de milliers de victimes des tempêtes Gustav et Hanna, qui ont fait près de 200 morts, alors que l'ouragan Ike pourrait encore déverser des trombes d'eau sur l'île d'ici quelques jours. — Matthew Marek AFP

Alors que cette moitié d'île attend encore le passage de l'Ike, Haïti compte les morts d'Hanna et de Gustav. Les ouragans de cette saison ont effectivement fait plus de 200 morts dans le pays. Les abris provisoires sont débordés par l'afflux des habitants sans toit, particulièrement aux Gonaïves, ville du nord d'Haïti qui compte 200.000 sinistrés, soit les deux-tiers de la population de la ville.
 
La ville, située à 150 km au nord de la capitale Port-au-Prince, a été totalement inondée par Hanna. Il n'y pas d'hôpitaux dans la ville et les deux principaux centres médicaux des Gonaïves sont inondés et hors d'usage.

L'ONU, la Croix-Rouge et la France
 
Les Nations unies tentent d'organiser les secours en l'absence des autorités, visiblement dépassées. L'ONU a affrété un bateau pour transporter plus de 50 tonnes de nourriture et une dizaine de blessés graves ont été évacués vers Port-au-Prince par la mission des Nations unies en Haïti (Minustah). Le Sénat haïtien a demandé au gouvernement de décréter les Gonaïves en "état d'urgence humanitaire" et de distribuer rapidement des produits de première nécessité. La Croix-Rouge a lancé un appel de fonds d'urgence de 2,3 millions d'euros et la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, en réponse «à la demande des autorités haïtiennes», a décidé d'envoyer un détachement de pompiers à Haïti.


Agrandir le plan