La tempête Hanna se rapproche des Etats-Unis, Ike menace la Floride

Avec agence

— 

La tempête tropicale Hanna, qui a durement frappé Haïti, se rapprochait samedi du sud-est des Etats-Unis, tandis que l'ouragan Ike faisait planer sur la Floride la pire menace depuis le passage d'Andrew en 1992, a rapporté vendredi le Centre National des Ouragans (NHC).
La tempête tropicale Hanna, qui a durement frappé Haïti, se rapprochait samedi du sud-est des Etats-Unis, tandis que l'ouragan Ike faisait planer sur la Floride la pire menace depuis le passage d'Andrew en 1992, a rapporté vendredi le Centre National des Ouragans (NHC). — Chris Hondros AFP/Getty Images

La tempête tropicale Hanna, qui a durement frappé Haïti, a frappé samedi matin les côtes des Etats-Unis, touchant les Etats de Caroline du Sud et du Nord, ont annoncé les services météorologiques américains.

La perturbation devrait faiblir en arrivant sur la terre ferme et Hanna ne sera plus une tempête tropicale dimanche matin, a estimé le Centre National des Ouragans (NHC).

Quant à l'ouragan Ike, il fait planer sur la Floride la pire menace depuis le passage d'Andrew en 1992, a rapporté vendredi le Centre National des Ouragans (NHC).

Alerte

De fortes pluies ont commencé à s'abattre sur les côtes dès vendredi soir. Le NHC a prévu que le centre d'Hanna frappe la côte sud-est des Etats-Unis samedi matin et sévisse sur la côte atlantique des Etats-Unis pendant le week-end, affectant potentiellement une dizaine de millions d'habitants.

Un avis de tempête est en vigueur de la Géorgie (sud-est) jusqu'au New Jersey (est), y compris dans la capitale, Washington.

Le NHC signale également "de possibles tornades isolées dans la soirée sur les zones côtières de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud".

Etat d'urgence

Les gouverneurs de Caroline du Nord et de Virginie ont décrété l'état d'urgence et celui de Caroline du Sud a appelé à l'évacuation volontaire de deux comtés menacés par la tempête.

Par ailleurs, l'ouragan Ike, de catégorie 3 sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte 5, est "potentiellement dangereux", selon le NHC et représente une menace importante pour les Caraïbes et les Etats-Unis.

Vendredi soir, Ike était situé à quelque 700 km des îles Leeward dans les petites Antilles et se déplaçait vers l'ouest à 24 km/h, avec des vents à 185 km/h. Selon le NHC, Ike devrait atteindre les Caraïbes dimanche matin.

La dépression, attendue mercredi sur le sol américain, risque d'être le premier gros ouragan à frapper le sud de la Floride, une région très peuplée, depuis le passage dévastateur d'Andrew il y a 16 ans, selon le NHC.

Ike menace notamment Haïti, déjà frappée par Hanna, et Gustav (77 morts). Le pays attendait une aide internationale d'urgence pour secourir ses dizaines de milliers de victimes.

Plusieurs pays de l'Union européenne et des agences de l'ONU se mobilisent déjà pour acheminer de l'aide aux victimes. La France, le Canada, l'Espagne et d'autres pays ont annoncé l'envoi d'aide humanitaire.