VIDEO. Etats-Unis: L'imposteur qui s'est fait passer pour un enfant disparu inculpé pour avoir menti au FBI

COLD CASE Brian Rini, 23 ans, prétendait être Timmothy Pitzen, un garçon porté disparu depuis 2011, qui aurait 14 ans aujourd'hui. Selon son frère, il souffrirait de troubles mentaux

P.B.

— 

Brian Rini, 23 ans (droite) a été inculpé pour s'être fait passer pour Timmothy Pitzen qui a disparu en 2011 à l'âge de 6 ans.
Brian Rini, 23 ans (droite) a été inculpé pour s'être fait passer pour Timmothy Pitzen qui a disparu en 2011 à l'âge de 6 ans. — POLICE/FBI

« Nos pensées vont d’abord à la famille de Timmothy Pitzen. » Vendredi, le procureur de l’Ohio et des représentants du FBI ont annoncé que Brian Rini, un Américain de 23 ans qui s’est fait passer pour cet enfant disparu en 2011, a été inculpé pour avoir menti aux autorités. Il comparaîtra devant un juge mardi et risque jusqu’à 8 ans de prison, car il s’est présenté comme une victime de trafic d’êtres humains et d’exploitation sexuelle, ce qui constitue des circonstances aggravantes.

Comment la police et le FBI ont-ils pu croire une seconde que cet homme de 23 ans était un adolescent de 14 ans ? « Il y avait des doutes, car il a refusé que l’on prenne ses empreintes digitales, mais il avait l’air relativement jeune, et il a accepté de fournir un échantillon buccal. Nous nous devions d’explorer cette piste et de confirmer son identité », a justifié le procureur Benjamin Glassman. Il n'a pas expliqué pourquoi le FBI n'a pas attendu d'avoir les résultats des tests ADN avant d'avertir la famille, lui donnant ainsi de faux espoirs pendant 36 heures.

Un imposteur récidiviste qui souffrirait de troubles mentaux

Retrouvé errant et avec des ecchymoses sur le visage mercredi, l’imposteur a affirmé qu’il avait réussi à échapper aux hommes qui le retenaient captifs, et s’est présenté comme étant Timmothy Pitzen, disparu en 2011, et qui aurait 14 ans aujourd’hui. Selon les autorités, il a fourni des détails précis sur l’affaire, qu’il aurait appris en regardant un reportage consacré à ce cold case de 2011 rediffusé à la télévision il y a quelques semaines.

Jeudi, les tests ADN ont révélé sa véritable identité. Brian Rini était sorti de prison en mars après avoir purgé une peine de 13 mois pour un cambriolage. Selon le FBI, il s’est déjà fait passer pour un enfant victime d’abus sexuels à deux reprises par le passé. Selon son frère, interviewé par CBS, et qui ne lui a pas parlé depuis 2015, Rini souffrirait de troubles mentaux, notamment syndrome d’Asperger et de bipolarité.

L’enquête toujours dans l’impasse

Le 14 mai 2011, la police découvre le corps d’Amy Fry-Pitzen dans un motel près de Chicago, et conclut à un suicide. Dans une lettre retrouvée dans la chambre, la jeune femme, qui souffrait de dépression selon son mari, affirme que leur fils Timmothy, âgé de six ans, se trouve en sécurité avec des personnes qui prendront soin de lui. Selon les médias américains, la note se conclut ainsi : « Vous le retrouverez jamais ».

« Nous sommes anéantis. C’est comme si on revivait ce jour encore et encore. Le père de Timmothy est effondré », a indiqué jeudi la tante du garçon, Kara Jacobs, à la chaîne CNN. Le FBI l’a promis, l’enquête sur la disparition du jeune garçon va continuer : « Nous n’oublions pas Timmothy. »