Etats-Unis: Celui qui prétendait être un enfant porté disparu en 2011 est un imposteur de 23 ans

COLD CASE L'homme avait affirmé à la police qu’il avait échappé à ses ravisseurs et était Timmothy Pitzen  

P.B. avec AFP

— 

Timmothy Pitzen à 6 ans en 2011 (gauche), et dans un portrait vieilli à droite.
Timmothy Pitzen à 6 ans en 2011 (gauche), et dans un portrait vieilli à droite. — Center for missing and exploited children

Mise à jour (23h) L’individu qui affirmait être un enfant porté disparu en 2011 est un imposteur, selon les résultats des tests ADN.

C’est un hoax d’une terrible cruauté pour la famille. Celui qui se présentait comme un adolescent ayant échappé à ses ravisseurs et qui affirmait être un enfant porté disparu en 2011, est un imposteur, ont révélé les autorités américaines jeudi soir. « Les tests ADN ont montré qu’il ne s’agit pas de Timmothy Pitzen », a tweeté le FBI. Selon la police de l’Ohio, l’imposteur, qui prétendait avoir 14 ans, est un Américain de 23 ans, Brian Michael Rini, déjà inculpé par le passé pour dépôt de fausse plainte.

« Nous sommes anéantis. C’est comme si on revivait ce jour encore et encore. Le père de Timmothy est effondré », a indiqué la tante du garçon, Kara Jacobs, à la chaîne CNN.

« Vous ne le retrouverez jamais »

Le 14 mai 2011, la police retrouve le corps d’Amy Fry-Pitzen dans un motel près de Chicago, et conclut à un suicide. Dans une lettre retrouvée dans la chambre, la jeune femme, qui souffrait de dépression selon son mari, affirme que leur fils Timmothy, âgé de six ans, se trouve en sécurité avec des personnes qui prendront soin de lui. Selon les médias américains, la lettre se conclut ainsi : « Vous le retrouverez jamais ».

Ce cold case a rebondi dans le Kentucky, mercredi : un individu qui disait avoir échappé à deux hommes qui le retenaient captif a affirmé être Timmothy, âgé de 14 ans. Mais il a tout inventé. « Les forces de l’ordre n’oublient pas Timmothy, et nous espérons pouvoir un jour le réunir avec sa famille. Malheureusement, ce ne sera pas aujourd’hui », écrit le FBI.

Selon les médias américains, des passants ont remarqué l’imposteur errant, l’air perdu, avec des ecchymoses sur le visage. Il a expliqué à la police qu’il avait réussi à échapper à la garde de deux hommes qui le détenaient dans un motel dans l’Etat de l’Ohio voisin. Il les a décrits comme ayant un physique de bodybuilder, avec des tatouages de serpent et d’araignée. Surtout, il a indiqué être Timmothy Pitzen, dont la disparition dans l’Illinois avait fait grand bruit il y a bientôt huit ans.

Une disparition sans aucune piste

Malgré un portrait vieilli par informatique et quelques signalements, la police n’a jamais eu aucune piste sérieuse pour retrouver l’enfant. Les événements se sont déroulés de la façon suivante :

L'affaire Timmothy Pitzen se déroule entre trois Etats sur plusieurs centaines de kilomètres.
L'affaire Timmothy Pitzen se déroule entre trois Etats sur plusieurs centaines de kilomètres. - 20 Minutes
  • 11 mai 2011 : La mère de Tim vient le chercher à l’école à Aurora sans le dire à son mari (A).
  • 13 mai 2011 : Elle conduit plusieurs centaines de kilomètres et Tim est vu pour la dernière fois par des caméras de vidéosurveillance avec sa mère dans un parc aquatique du Wisconsin (B).
  • 14 mai 2011 : La police retrouve le corps d’Amy Fry-Pitzen dans un motel de Rockford, dans un suicide apparent. Une note indique que l’enfant est en sécurité mais assure qu’il ne sera jamais retrouvé (C).
  • 5 avril 2019 : Un adolescent dit avoir échappé à deux hommes qui le retenaient captif et se présente à la police comme Timmothy Pitzen. Près de 500 km séparent Aurora et Newport (D).

Alors que la police attendait les résultats du test ADN, la grand-mère de Timmothy s’est confiée à NBC, mercredi, déclarant : « Nous ne l’avons jamais oublié, nous pensons à lui constamment et nous sommes restés en contact avec la police en priant qu’il nous fasse signe un jour. » Malheureusement, l’espoir aura été de courte durée, et l’enquête va devoir reprendre à zéro.