Brexit: Theresa May veut réclamer un nouveau report à l'Union européenne

ROYAUME-UNI Le feuilleton du Brexit se poursuit

20 Minutes avec AFP

— 

Un militant anti-Brexit manifeste devant le Parlement britannique, le 27 mars 2019.
Un militant anti-Brexit manifeste devant le Parlement britannique, le 27 mars 2019. — Tom Nicholson/LNP/REX//SIPA

Le Brexit, ce n'est peut être pas pour tout de suite. A l'issue d'une réunion avec son gouvernement, la Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, a indiqué qu'elle allait réclamer un nouveau report du Brexit à l'UE. Elle a également demandé au leader de l'opposition, Jeremy Corbyn, de l'aider à trouver une solution. 

« Nous aurons besoin d'une nouvelle extension de l'Article 50 (du Traité de Lisbonne, dont l'activation a déclenché la procédure de sortie de l'UE le 29 mars 2017, ndlr), aussi courte que possible » pour éviter une sortie sans accord, a dit Theresa May dans une courte allocution au 10 Downing Street, à la sortie d'un conseil des ministres marathon de sept heures destiné à tenter de trouver une solution à l'impasse sur le Brexit.

L'ultimatum de l'UE

«J'ai toujours dit que nous pourrions transformer en succès une sortie sans accord sur le long terme mais la meilleure solution est de partir avec un accord» de l'Union européenne, a-t-elle ajouté.

Les dirigeants européens ont donné jusqu'au 12 avril au gouvernement britannique pour faire adopter le Traité de retrait du Brexit au parlement ou présenter un plan alternatif, sans quoi le Royaume-Uni quittera l'UE sans accord.