Mozambique: 139 cas de choléra ont été enregistrés après le cyclone Idai

MALADIES Le bilan global du cyclone et des inondations qu’il a provoquées est de 468 morts

20 Minutes avec agences
— 
Une semaine après le passage du cyclone Idai, l'aide humanitaire s'organise à Beira, Mozambique, le 30 mars 2019.
Une semaine après le passage du cyclone Idai, l'aide humanitaire s'organise à Beira, Mozambique, le 30 mars 2019. — Yasuyoshi CHIBA / AFP

Après le cyclone, les maladies. Au moins 139 cas de choléra ont été enregistrés au Mozambique après le passage du cyclone Idai, selon un bilan fourni ce jeudi par le directeur national de la santé.

Aucune personne n’est morte des suites de cette maladie pour le moment. Le président mozambicain, Filipe Nyusi, a par ailleurs annoncé la fin des opérations de secours. Le bilan du cyclone et des inondations, qu’il a qualifiés de « pire désastre humanitaire », est de 468 morts.

Une situation sanitaire urgente

Une campagne de vaccination contre le choléra débutera dès le mois d’avril. Près d’un million de doses sont attendues. Neuf centres de traitement ont été mis en place, selon un responsable de l’OMS. Dans un communiqué, l’Unicef a prévenu qu’il y avait « très peu de temps pour empêcher la propagation des maladies opportunistes ».

Quelque 2.500 cas de  diarrhées aiguës ont également été enregistrés dans le pays. Les conditions actuelles « d’eaux stagnantes, de manque d’hygiène, de corps décomposés et de surpopulation dans des centres temporaires » sont propices aux épidémies de choléra, au paludisme et aux diarrhées.