Espagne: Les cirques avec animaux sauvages désormais interdits à Madrid

LÉGISLATION Les élus conservateurs ont voté contre le texte

20 Minutes avec agences

— 

Un tigre de cirque (illustration).
Un tigre de cirque (illustration). — M.Bosredon/20Minutes

Des cirques plus respectueux. La mairie de Madrid (Espagne) a voté ce mercredi l’interdiction des cirques avec animaux sauvages. Le texte adopté par les élus modifie une ordonnance municipale sur la protection des animaux.

Le groupe de la maire de gauche Manuel Carmena, Ahora Madrid (« Madrid maintenant »), les socialistes et les élus de Ciudadanos ont voté en faveur du texte. Les conservateurs du Parti populaire ont voté contre.

Neuf régions anti-animaux de cirque sur dix-sept

La capitale espagnole suit ainsi l’exemple de nombreuses collectivités du pays qui ont banni les cirques gardant des animaux sauvages captifs et les utilisant pour leurs spectacles. Les militants anticorrida et de la cause animale sont très actifs en Espagne. Selon la plateforme InfoCircos, qui milite contre les cirques avec animaux sauvages, neuf régions sur 17 les ont déjà bannis ainsi que plusieurs mairies.

Manuela Carmen, ancienne juge de gauche, a été élue en 2015 à la tête de Madrid. Cette décision intervient seulement deux mois avant les élections municipales, auxquelles elle se présente pour un deuxième mandat.