Guatemala: Au moins 18 personnes tuées, fauchées par un camion

ACCIDENT Le poids lourd roulait phares éteints, selon les médias locaux

Guillaume Novello

— 

Un premier bilan des pompiers faisait état de 30 morts avant d'être réévalué à 18 morts (illustration).
Un premier bilan des pompiers faisait état de 30 morts avant d'être réévalué à 18 morts (illustration). — Luis Soto/AP/SIPA

Au moins 18 Guatémaltèques ont été tués par un camion qui les a renversés mercredi soir sur une route de Nahuala, ville de l’ouest du pays, ont annoncé les autorités. « Les pompiers ont comptabilisé au moins trente morts », avait pourtant déclaré un peu plus tôt le porte-parole des secours, Cecilio Chacaj. Le bilan a donc été revu à la baisse.

Les victimes étaient attroupées autour du corps d’un de leurs voisins qui venait d’être mortellement heurté par un véhicule non identifié lorsqu’elles ont été renversées par un poids lourd, a-t-il précisé. Le conducteur impliqué dans le premier accident a pris la fuite, abandonnant sa victime sur l’asphalte, a ajouté le porte-parole.

Des routes particulièrement dangereuses, selon l’OMS

Selon les médias, l’attroupement pourrait s’expliquer par l’identité de la victime du premier accident, un notable, président du Conseil communautaire de développement urbain et rural. Et toujours d’après eux, le bilan très lourd semble dû au fait que le chauffard roulait phares éteints.

D’après l’Organisation mondiale de santé, le Guatemala est l’un de ceux où les routes sont particulièrement dangereuses. Les autorités recensaient plus de 1.500 morts en 2013. Dans ses conseils aux voyageurs, la diplomatie américaine déconseille de conduire après la tombée de la nuit, les routes étant rarement éclairées et souvent en mauvais état, avec des piétons qui peuvent surgir sans prévenir.