Rougeole: Des enfants non vaccinés contre la rougeole bannis des lieux publics aux Etats-Unis

RADICAL Pendant trente jours, les enfants non vaccinés ne pourront utiliser les transports en commun ou aller à l’école

20 Minutes avec agences

— 

Une seringue remplie du vaccin contre la rougeole (image d'illustration).
Une seringue remplie du vaccin contre la rougeole (image d'illustration). — Schneyder Mendoza / AFP

Pour endiguer une épidémie de rougeole, un comté de l’Etat de New York, aux Etats-Unis, a déclaré l’état d’urgence mardi. Tout mineur non vacciné contre la maladie est banni des lieux publics et transports de la ville à partir d’aujourd’hui et pendant 30 jours.

« Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éteindre cette épidémie », a indiqué le chef du comté, qui compte plus de 300.000 habitants. Il a déploré « la résistance croissante » de certains habitants face à la vaccination.

 

Des pratiques religieuses anti-vaccin

L’épidémie sévit dans le comté depuis octobre, et l’arrivée de sept voyageurs atteint de la rougeole. Les autorités ont enregistré 153 cas confirmés. Malgré des campagnes de vaccination intensives, 27 % des enfants entre 1 et 18 ans ne sont toujours pas vaccinés.

Les quartiers les plus touchés sont les quartiers avec une forte population ultra-orthodoxe juive : les opposants aux vaccins y sont nombreux. De nombreux vaccins sont théoriquement obligatoires aux Etats-Unis pour aller à l’école. Mais 47 des 50 Etats, dont celui de New York, permettent des dispenses, notamment pour motifs « religieux ».