Gustav frappe Cuba et menace la Louisiane

Avec agence

— 

Après avoir balayé avec des vents d'une rare intensité la partie occidentale de Cuba, l'ouragan Gustav se dirigeait dans la nuit de samedi à dimanche vers le Golfe du Mexique et l'Etat américain de la Louisiane, où les autorités ont donné l'ordre d'évacuation à la population.
Après avoir balayé avec des vents d'une rare intensité la partie occidentale de Cuba, l'ouragan Gustav se dirigeait dans la nuit de samedi à dimanche vers le Golfe du Mexique et l'Etat américain de la Louisiane, où les autorités ont donné l'ordre d'évacuation à la population. — AFP/NOAA

Après avoir balayé avec des vents d'une rare intensité la partie occidentale de Cuba, l'ouragan Gustav se dirigeait dans la nuit de samedi à dimanche vers le Golfe du Mexique et l'Etat américain de la Louisiane, où les autorités ont donné l'ordre d'évacuation à la population.

Gustav est devenu sur Cuba un ouragan «extrêmement dangereux» de catégorie 4 et pourrait atteindre la catégorie 5, la plus élevée sur l'échelle Saffir-Simpson (supposant des vents à plus de 250 km/h), en direction dimanche du Golfe du Mexique puis, lundi, de la Louisiane et du Texas où l'état d'urgence a été déclaré par George W. Bush.
 
«tempête du siècle»

Le maire de La Nouvelle-Orléans, Ray Nagin, a ordonné l'évacuation dimanche de la ville devant la menace de Gustav, qu'il a qualifié de «tempête du siècle», avertissant que ceux qui resteraient seraient livrés à eux-mêmes.

Le candidat républicain à la Maison Blanche John MCain et sa colistière Sarah Palin vont se rendre dans le Mississipi pour constater les mesures prises en prévision de l'arrivée de l'ouragan Gustav, a annoncé dimanche son équipe de campagne à Saint-Louis, dans le Missouri.

En dépit de la menace, moins de la moitié des habitants ont quitté, selon le maire, la ville qui avait été en partie ensevelie sous les eaux lors du passage de l'ouragan Katrina en août 2005. Katrina, l'un des ouragans les plus destructeurs à avoir touché les Etats-Unis, avait fait 1.500 morts en Louisiane et dans les Etats voisins.

A Cuba, l'étendue des dégâts causés samedi par l'ouragan restait encore inconnue.  A La Havane placée en état d'alerte maximale, les rues désertes et plongées dans le noir faute d'électricité étaient battues par la pluie et le vent dans la nuit de samedi à dimanche, mais aucune évacuation n'y a été rapportée par les autorités. Gustav a laissé derrière lui jusqu'à maintenant au moins 66 morts en Haïti, onze en Jamaïque, alors que huit personnes ont péri en République dominicaine.