Allemagne: Une flashmob à Francfort dégénère en confrontation avec la police

VIOLENCES 600 jeunes ont semé la zizanie dans une rue très fréquentée de Francfort 

J.D. avec AFP

— 

Francfort, illustration.
Francfort, illustration. — Michael Probst/AP/SIPA

Un flashmob a dégénéré à Francfort ce samedi en confrontation avec la police, les adolescents n’hésitant pas à jeter des pierres sur les forces de l'ordre.

Ils étaient 600 jeunes à se retrouver dans une rue marchande très fréquentée de la ville, dans laquelle ils se sont mis à courir « sans aucune considération pour les piétons » selon la police. Voyant le chaos provoqué par ce rassemblement, les forces de l’ordre ont contacté l’organisateur du flashmob pour lui ordonner de disperser la foule.

Un premier policier frappé

Un policier a alors été frappé au visage par un jeune homme de 17 ans. Lorsque les cinq policiers présents ont tenté de l’arrêter, certains des jeunes ont commencé à leur lancer des pierres, en blessant trois légèrement.

Le rassemblement a finalement été dispersé au bout de deux heures. La police enquête pour tenter de comprendre la cause du rassemblement, et voir si des poursuites pourraient être engagées contre les organisateurs pour leur faire payer le coût de l’intervention.

Quelques jours plus tôt à Berlin, des affrontements avaient opposé quelque 400 fans de deux YouTubers rivaux, et il avait fallu une centaine de policiers pour mettre fin à la mêlée.