Russie: Le parti communiste organise des manifestations contre Vladimir Poutine et le Kremlin

REVIVAL Les manifestants dénoncent la hausse des prix et la corruption

20 Minutes avec AFP

— 

Des manifestants du parti communiste russe contre la politique du Kremlin le 22 mars 2019
Des manifestants du parti communiste russe contre la politique du Kremlin le 22 mars 2019 — Alexander NEMENOV / AFP

Des milliers de partisans du Parti communiste russe  ont manifesté ce samedi à Moscou contre la politique du gouvernement, pour protester contre de nouvelles lois répressives et la dégradation du niveau de vie, mais aussi la corruption. A Moscou, des jeunes comme des personnes âgées ont participé au rassemblement sous la direction du premier secrétaire du Parti communiste de la Fédération de Russie, Guennadi Ziouganov, 74 ans, en fonction depuis 1993. D’autres manifestations ont eu lieu dans d’autres villes du pays.

Des militants amers

« J’ai regardé l’histoire du régime de Poutine et j’ai réalisé qu’il n’a rien fait de bien pour le pays depuis vingt ans », a déclaré un manifestant à Moscou Sergueï Téréchine, accusant le président russe d’être responsable de la corruption et de l’augmentation de la pauvreté. « Je ne peux pas faire confiance à ce dirigeant », a dit l’ingénieur de 25 ans.

Selon ses détracteurs, le Kremlin intensifie sa répression contre ses opposants pour contrer une baisse de la cote de popularité du président Poutine dans un contexte de difficultés économiques croissantes. Le président russe a promulgué lundi deux lois controversées, l’une permettant aux autorités de bloquer ou d’infliger des amendes aux médias sur Internet diffusant des « fausses nouvelles » et l’autre punissant les « offenses aux symboles de l’Etat ».

Peu après la réélection de Vladimir Poutine à un quatrième mandat au Kremlin l’an dernier, son gouvernement a augmenté la TVA et retardé l’âge du départ à la retraite pour la première fois depuis les années 1930, suscitant du mécontentement dans le pays.