Texas: Un incendie maîtrisé au bout de quatre jours dans un complexe pétrochimique

FAITS DIVERS Des équipes continuent de travailler pour refroidir les cuves de stockage, qui contiennent des produits chimiques

20 Minutes avec agences

— 

Le complexe pétrochimique de l'entreprise ITC, en banlieue de Houston (Texas) après l'incendie fin mars 2019.
Le complexe pétrochimique de l'entreprise ITC, en banlieue de Houston (Texas) après l'incendie fin mars 2019. — Brett Coomer/AP/SIPA

Un dangereux incendie enfin maîtrisé. Les pompiers ont réussi ce mercredi à venir à bout d’un feu qui faisait rage dans un complexe pétrochimique au Texas. Le site américain appartient à la société Intercontinental Terminals Company (ITC).

Depuis ce dimanche, un épais panache de fumée noire s’élevait au-dessus du complexe. Les flammes ont été entièrement éteintes vers 3 heures du matin (heure locale) mercredi.

Une qualité de l’air stable malgré l’incendie

Le site, qui se trouve en banlieue est de Houston, contient des cuves de stockage. A l’intérieur se trouvent des produits chimiques utilisés notamment pour la fabrication de carburants et de peinture. Les riverains s’inquiétaient de possibles émanations toxiques.

« Les équipes continuent de déverser mousse et eau sur les cuves pour faciliter leur refroidissement et éviter que les produits restant ne s’enflamment de nouveau », a précisé ITC. L’incendie n’a fait aucun blessé grave et la qualité de l’air n’a pas été trop affectée. Par précaution, plusieurs écoles des environs avaient tout de même été fermées.