Crash de Lion Air: Les pilotes ont cherché une solution dans le manuel pendant neuf minutes, selon les boîtes noires

ACCIDENT L'analyse des boîtes noires de l'appareil a permis d'en savoir un peu plus sur le crash

20 Minutes avec agences

— 

L'appareil de Lion Air s'est abîmé au large de l'Indonésie fin octobre
L'appareil de Lion Air s'est abîmé au large de l'Indonésie fin octobre — AZWAR IPANK / AFP

L’analyse des boîtes noires du Boeing 737 MAX, qui s’est écrasé en mer de Java (Indonésie) le 29 octobre dernier, commence à apporter des réponses. Le crash de l’avion de la compagnie Lion Air a coûté la vie à 189 personnes.

Les pilotes auraient ainsi consulté le manuel d’utilisation de l’avion dans les minutes précédant le crash, révèle Reuters. Après avoir annoncé des « problèmes de commandes de vol », le pilote aurait demandé à son copilote de fouiller le manuel à la recherche d’une solution.

Neuf longues minutes avant le crash

L’avion a ensuite poursuivi sa course vers la mer pendant neuf longues minutes, au cours desquelles le copilote a continué de chercher désespérément une solution, en vain, selon des sources anonymes ayant eu accès aux enregistrements. Lion Air n’a pas encore réagi à ces nouvelles informations.

Dans l’enquête, le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l’avion – le MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) – est mis en cause. L’ensemble des Boeing 737 MAX du monde ont désormais interdiction de voler, depuis que des similarités entre cet accident et celui de la compagnie Ethiopian Airlines le 10 mars dernier ont été relevées.