VIDEO. Panne d’électricité au Venezuela: Quinze patients dialysés sont morts, faute de soins

CRISE Si la coupure devait se prolonger, ce sont plus de 10.000 personnes qui seraient en danger de mort

20 Minutes avec AFP

— 

Les hôpitaux vénézuéliens ont les pires peines du monde à travailler pendant cette coupure d'électricité qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.
Les hôpitaux vénézuéliens ont les pires peines du monde à travailler pendant cette coupure d'électricité qui pourrait avoir des conséquences dramatiques. — RAYNER PE—A/EFE/SIPA

Quinze patients souffrant de maladies rénales sont morts faute de dialyse au Venezuela alors que le pays est paralysé depuis près de trois jours par une panne géante d'électricité, a annoncé samedi une ONG qui se consacre aux questions de santé.

« La situation des personnes souffrant d’insuffisance rénale est très difficile, critique, nous parlons de 95 % des unités de dialyse, qui pourraient atteindre aujourd’hui 100 %, paralysées en raison du manque d’électricité », a déclaré Francisco Valencia, directeur de la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie (Codevida).

La pire panne d’électricité du pays

Les Vénézuéliens sont confrontés depuis jeudi après-midi à la pire panne d’électricité de l’histoire du pays, que le gouvernement attribue à une « guerre électrique » menée selon lui par les Etats-Unis et par le chef de file de l’opposition Juan Guaido, président par intérim autoproclamé, reconnu par une cinquantaine de pays depuis le 23 janvier.

« Dans les quelques unités de dialyse où il y avait des générateurs électriques, il est devenu difficile de les remettre en marche faute de carburant », a ajouté Francisco Valencia. Evoquant le nombre des personnes qui ont régulièrement besoin d’une dialyse au Venezuela, Francisco Valencia a prévenu que la poursuite de la panne d’électricité « pourrait conduire à la mort de plus de 10.200 patients ».

Le président Nicolas Maduro a dénoncé samedi une nouvelle « attaque cybernétique » qui aurait empêché le rétablissement de l’électricité à travers le pays. « Nous avions avancé à près de 70 % (dans le rétablissement de l’électricité) lorsque nous avons reçu à la mi-journée une autre attaque cybernétique visant une des sources d’énergie qui fonctionnait parfaitement. Cela a annulé tout ce que nous avions réalisé. » Nombre d’experts attribuent la panne à un manque d’investissements du gouvernement dans l’entretien des infrastructures.