Kenya: Quatre touristes américains et un pilote décèdent dans le crash d'un hélicoptère

ACCIDENT L’identité des victimes n’a pas encore été divulguée

20 Minutes avec agences

— 

Les collines de roches et de lave dévalent jusqu'aux eaux couleur jade du lac Turkana, au nord du Kenya. Un paysage de bout du monde, et demain le site de la plus grande ferme éolienne d'Afrique.
Les collines de roches et de lave dévalent jusqu'aux eaux couleur jade du lac Turkana, au nord du Kenya. Un paysage de bout du monde, et demain le site de la plus grande ferme éolienne d'Afrique. — Carl de Souza afp.com

Un accident d’hélicoptère a tué quatre touristes américains et le pilote ce dimanche soir sur une île du lac Turkana (Kenya). L’engin s’est écrasé dans le parc national de Central Island, selon un communiqué de la police locale.

Les causes de l'accident n’ont pas encore été établies. L’identité des cinq victimes sera divulguée après que leurs proches ont été informés, ont précisé les autorités.

Une zone naturelle en danger

Plus grand lac désertique au monde, surnommé la « mer de Jade », le lac Turkana s’étire sur 249 km du nord au sud et fait jusqu’à 44 km de largeur. Il a été placé en juin 2018 par l'Unesco sur la liste du patrimoine en péril. Il est menacé par un barrage hydroélectrique et des projets d’irrigation éthiopiens.

Le territoire classé au patrimoine mondial de l’Unesco, depuis 1997, correspond aux trois parcs nationaux du lac. Il s’agit des îles Central Island (500 hectares) et South Island (3.900 hectares), ainsi que du parc de Sibiloi (157.085 hectares), situé sur la rive nord-est.