Malgré le flop d'Hanoï, Trump et Kim Jong-un vont continuer «leurs discussions sur la dénucléarisation»

DIPLOMATIE Jeudi, le sommet organisé au Vietnam s'est achevé sans accord

20 Minutes avec AFP

— 

Après deux jours de sommet à Hanoï, Donald Trump et Kim Jong-un se sont séparés sans accord le 28 février 2019.
Après deux jours de sommet à Hanoï, Donald Trump et Kim Jong-un se sont séparés sans accord le 28 février 2019. — EVAN VUCCI/AP/SIPA

Le sommet d’Hanoï s’est terminé abruptement sans accord, mercredi. Mais le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump sont convenus de continuer « leurs discussions fructueuses sur la dénucléarisation », a indiqué vendredi l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Kim et Trump « sont convenus de continuer leurs discussions fructueuses sur la dénucléarisation de la péninsule coréennes et l’amélioration des relations américano-nord-coréennes », a indiqué KCNA, sans évoquer l’absence de résultat des deux jours de rencontre à Hanoï. Donald Trump et Kim Jong Un se sont séparés sur un échec jeudi à Hanoï à l’issue d’un sommet consacré à l’épineux dossier de la dénucléarisation de la Corée du nord.

Deux versions différentes sur la levée des sanctions

Le président américain a rejeté la responsabilité de l’échec sur les Nord-Coréens, affirmant qu’ils avaient exigé une levée totale des sanctions économiques qui leur sont imposées. Mais Pyongyang a immédiatement démenti par la voix de son chef de la diplomatie.

Dans une conférence de presse exceptionnelle organisée après minuit à Hanoï, Ri Yong Ho a affirmé que Pyongyang avait fait une « proposition réaliste » et n’avait demandé qu’une levée partielle et non totale des sanctions. La Corée du Nord a offert en échange de fermer « de manière permanente et de démanteler complètement ses infrastructures de production nucléaire » dans son complexe nucléaire de Yongbyon, a-t-il précisé.