Etats-Unis: Donald Trump attaque son ex-avocat, Michael Cohen, avant une audition parlementaire

RIPOSTE « Il ment afin de réduire sa peine de prison », estime le président américain 

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump annonce le 15 février 2019 qu'il a déclaré l'urgence nationale pour financer le mur à la frontière.
Donald Trump annonce le 15 février 2019 qu'il a déclaré l'urgence nationale pour financer le mur à la frontière. — REX/Shutterstock/SIPA

A quelques heures de l’audition de Michael Cohen devant une commission parlementaire sur les affaires privées de Donald Trump et ses liens avec la Russie, ce mercredi, le président américain a cherché à discréditer son ancien avocat.

« Michael Cohen a été l’un parmi de nombreux avocats qui m’ont représenté [malheureusement] », a tweeté Donald Trump, actuellement au Vietnam pour son deuxième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. « Il ment afin de réduire sa peine de prison », a poursuivi le président américain, ajoutant que Michael Cohen avait été radié du barreau dans l’Etat de New York pour avoir admis avoir menti lors de sa première audition au Congrès en 2017.

Trois ans de prison pour fraude fiscale, parjure et infraction au code électoral

L’ancien avocat doit être entendu ce mercredi par la commission de Contrôle de la Chambre des représentants lors d’une audition publique, au lendemain d’une audition à huis clos devant la commission sénatoriale du Renseignement. Il doit également être entendu jeudi à huis clos par la commission du Renseignement de la Chambre.

Il est devenu un témoin dangereux après avoir accepté de coopérer avec la justice. En décembre 2018, il a été condamné à trois ans de prison pour fraude fiscale, parjure et infraction au code électoral. Il sera incarcéré le 6 mai.