Emmanuel Macron annonce qu'il se rendra en Irak cette année

VISITE PRESIDENTIELLE Le président français estime que l’Irak doit avoir un rôle pivot dans la région

J.-L. D.

— 

Emmanuel Macron, le 19 février 2019.
Emmanuel Macron, le 19 février 2019. — Jacques Witt/SIPA

Emmanuel Macron a annoncé lundi qu’il se rendrait en Irak d’ici la fin de l’année pour apporter le soutien de la France à la reconstruction du pays après sa victoire contre les djihadistes. Il répond à l’invitation de son homologue Barham Saleh qu’il a reçu à déjeuner à l’Elysée.

Une rencontre avant tout symbolique, un an après la victoire contre Daesh qui contrôlait une vaste partie du pays. « L’Irak a vocation à retrouver un rôle de premier plan dans la région, un rôle de pivot », a affirmé Emmanuel Macron.

Un accueil prévu à Bagdad

Barham Saleh a pour sa part salué « le partenariat exemplaire » de l’Irak « avec la France et l'Union européenne pour sortir de la période extrêmement difficile » vécue par son pays. « Nous espérons vous accueillir à Bagdad bientôt », a-t-il ajouté en s’adressant à Emmanuel Macron.

Le président irakien, élu depuis 2018, s’est rendu lundi matin à l’Unesco pour discuter du projet de reconstruction de Mossoul, ex-fief des djihadistes en Irak dévasté lors de la reconquête de la ville en 2017.