Le chanteur américain R. Kelly toujours en détention dimanche

ETATS-UNIS Il n'aurait pas pu payer le montant de la caution, selon son avocat

20 Minutes avec AFP
— 
Le chanteur R. Kelly
Le chanteur R. Kelly — WENN

Le chanteur américain R. Kelly, accusé d’abus sexuels, restait en prison dimanche, n’ayant pas encore pu payer la caution fixée par un juge, a dit son avocat à l’AFP. Un juge de Chicago a fixé une caution d’un million de dollars lors d’une audience samedi, mais selon le système américain, 10 % du montant doit être déposé, soit 100.000 dollars.

Toutefois, des médias locaux ont rapporté qu’il n’avait pas réussi à payer ce montant et restait en prison dimanche. « Correct », a répondu à l’AFP dans un courriel l’avocat de R. Kelly, Steve Greenberg, en milieu d’après-midi dimanche. Il a déjà passé deux nuits en détention. L’avocat avait expliqué samedi que son client était moins riche que ce que sa notoriété pouvait laisser penser.

« C’est quelqu’un qui devrait être riche à ce stade de sa carrière, mais à force de mauvaise gestion, à cause de son entourage, de mauvais contrats comme pour le bail de son studio, il n’a plus vraiment d’argent à ce stade », a déclaré Steve Greenberg. R. Kelly a été placé en détention vendredi soir, inculpé d’abus sexuels sur quatre personnes dont trois mineures entre 1998 et 2010.