Espagne: Une femme meurt après avoir dîné dans un restaurant étoilé de Valence

FAITS DIVERS Au moins 18 clients de ce restaurant prisé de Valence ont été pris de vomissements et de diarrhée

20 Minutes avec agence

— 

La victime est morte après avoir mang au RiFF, un restaurant étoilé de Valence.
La victime est morte après avoir mang au RiFF, un restaurant étoilé de Valence. — F. ESPINEIRA/CORDON/SIPA

Une Espagnole de 46 ans est décédée après un repas au RiFF, un restaurant étoilé très prisé de Valence (Espagne). La quadragénaire a été prise de vomissements et de diarrhée à la suite d’un dîner organisé le 16 février à l’occasion de l’anniversaire de son mari, rapporte le quotidien El Pais ce jeudi 21 février.

Au moins 18 autres clients, dont le mari de la victime et son fils de 12 ans, sont tombés malades après le repas. Leurs symptômes étaient plus légers et ils se seraient tous rétablis. Le restaurant a été fermé au public jusqu’à ce que la cause du décès soit établie. Le service régional de santé publique mène l’enquête sur ce qui semble être une dramatique intoxication alimentaire.

Des analyses toxicologiques en cours

« Nous avons effectué une inspection primaire de l’établissement et tout semble être normal », a déclaré Ana Barceló, responsable régionale de la santé. Des échantillons de plats ont été prélevés et envoyés dans un laboratoire de toxicologie pour y être analysés.

Les résultats de l’autopsie pratiquée sur la mère de famille sont également attendus. « Nous devons attendre l’autopsie (…) pour déterminer si la cause directe du décès était la consommation d’un aliment, ou si elle a provoqué un état ayant conduit à cette issue fatale, et s’il avait déjà eu une pathologie antérieure », ont précisé les enquêteurs.

Au moins 18 clients malades

L’enquête a déjà permis d’établir que 18 clients du restaurant, sur 49 interrogés par les autorités, avaient souffert de symptômes digestifs entre le 13 et le 16 février dernier, autour de la date du dîner de la victime.

Bernd Knöller, propriétaire et chef de l’établissement, a fait part de sa consternation dans un communiqué. « Peu importe la raison qui nous a menés à cette situation. Je tiens à exprimer mon profond regret pour ce qui est arrivé, en espérant que tous ces faits pourront être clarifiés », a-t-il ajouté.