Avalanche à Crans-Montana: Un mort, trois blessés, arrêt des recherches

MONTAGNE L'accident est survenu mardi, en début d'après-midi, dans cette station de ski suisse

20 Minutes avec AFP

— 

Un drapeau Suisse à Crans-Montana (image d'illustration).
Un drapeau Suisse à Crans-Montana (image d'illustration). — Fabrice COFFRINI / AFP

Un des quatre skieurs blessés par l'avalanche survenue mardi dans la station de ski de Crans-Montana (sud de la Suisse) est mort, ce mercredi, a annoncé la police cantonale qui a également précisé que les recherches avaient été interrompues dans la matinée. Le bilan fait donc état d’un mort et de trois blessés.

« La personne grièvement blessée est décédée durant la nuit à l’hôpital. Il s’agit d’un Français âgé de 34 ans », a tweeté la police du canton du Valais. Les remontées mécaniques de Crans-Montana, qui gèrent ce domaine skiable des Alpes suisses, ont précisé qu’il s’agissait d’un employé de la station, marié et père de deux jeunes enfants. Il a été surpris par l’avalanche alors qu’il portait assistance, avec un collègue, à un blessé. Les trois hommes et une quatrième personne ont été rapidement dégagés de la coulée de neige, mais le secouriste n’a pas survécu à ses blessures, selon la direction de la station.

Une couche de neige « très compacte »

Des secouristes ont expliqué que la couche de neige atteignait plus de 2 mètres et qu’elle était « très compacte ». L’un d’eux a avoué ne pas savoir combien de personnes pouvaient se trouver en dessous. « Il peut y en avoir quinze comme zéro », a-t-il dit, ajoutant que les chiens n’avaient trouvé personne après un premier passage.

L’accident est survenu en début d’après-midi dans le secteur de la Plaine-Morte, a indiqué un communiqué de la police, précisant que « les secours sont sur place ». Les skieurs se trouvant sur une piste balisée, ils n’étaient sans doute pas équipés de détecteurs utilisés par les amateurs de hors-piste. Et les chances de survie en cas d’avalanche s’amenuisent très rapidement. D’après la police, la coulée de neige faisait 840 mètres de long et 100 mètres de large et a recouvert la piste sur environ 400 mètres.

Un accident extrêmement rare

La Plaine-Morte, qui culmine à près de 3.000 mètres, est le secteur skiable le plus élevé de la station, probablement très fréquentée en cette semaine de congé scolaire. Dans un communiqué, le Département de la communication de Crans-Montana a simplement indiqué que l’avalanche s’était produite « sur la piste Kandahar au lieu-dit Passage du Major » et que « l’alarme a été donnée à 14h23 par un patrouilleur ».

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’avalanche. Plusieurs hypothèses sont envisagées : soit l’avalanche a été déclenchée par des skieurs, soit ce sont les conditions climatiques qui en sont la cause. Le site internet du domaine skiable indique que le risque d’avalanche était de 2 sur une échelle graduée de 1 à 5. Une avalanche sur une piste balisée est très rare, car elles touchent le plus souvent des zones hors piste.