Viande de rat au menu en Inde

INDE L'Etat du Bihar veut développer l'élevage et la commercialisation...

Sylvain Mouillard

— 

De la viande de rat comme solution aux problèmes de pauvreté. C’est le plan des autorités du Bihar, un des états les plus pauvres d’Inde.

L’objectif est de venir en aide à la communauté Musahar, une des plus pauvres de l’Etat. Les Musahars, qui comptent près de 2,3 millions de membres, sont considérés comme des «intouchables», exclus du système des castes. La viande de rat constitue déjà un élément de leur nourriture.

Sauver les stocks de céréales

Selon les autorités, renforcer la chasse aux rongeurs permettrait de sauver près de la moitié des stocks de céréales, régulièrement mangés par les rats. Il faut dire qu’avec 8 milliards de ces rongeurs (contre 1,1 milliard d’humains), l’Inde doit faire face à un problème de taille.

Mais le gouvernement du Bihar souhaite aller plus loin et inciter les Musahars à développer l’élevage de rongeurs et la commercialisation de la viande. Cela permettrait de leur procurer une source régulière de revenus.

Meilleure que le poulet

Selon le ministre en charge des Affaires sociales, la viande de rat a le potentiel pour devenir «populaire». Les nutritionnistes s’accordent en effet à dire qu’elle est riche en protéines et qu’elle a meilleur goût que le poulet.

Une des premières mesures envisagées serait de créer des centres d’élevage dans les zones rurales, et des installations pour la commercialisation de la viande dans les villes.