Etats-Unis: 16 Etats contestent en justice l'urgence nationale décrétée par Donald Trump

ETATS-UNIS Le président américain a utilisé un décret pour financer la construction du mur à la frontière...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump annonce le 15 février 2019 qu'il a déclaré l'urgence nationale pour financer le mur à la frontière.
Donald Trump annonce le 15 février 2019 qu'il a déclaré l'urgence nationale pour financer le mur à la frontière. — REX/Shutterstock/SIPA

Le bras de fer commence, et il pourrait aller jusqu’à la Cour suprême. 16 Etats américains dirigés par des gouverneurs démocrates ont déposé un recours en justice pour bloquer l’urgence nationale décrétée par Donald Trump vendredi. Alors que le Congrès n’avait autorisé qu’un peu plus d’un milliard de dollars pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique, le président américain a signé un décret pour allouer plus de six milliards supplémentaires.

La plainte, déposée devant un tribunal fédéral en Californie, estime que l’ordonnance du président contrevient à deux dispositions constitutionnelles, l’une définissant les procédures législatives, l’autre attribuant au Congrès le dernier mot en matière de financement public.

Une bataille qui rappelle le « travel ban »

Basée à San Francisco, cette cour composée de juges qui penchent à gauche s’était attiré les foudres de Donald Trump en bloquant une partie de son « Travel ban » visant des pays principalement musulmans. Mais le président américain avait eu gain de cause devant la Cour suprême, qui avait validé son autorité exécutive.

Pour l’instant, il est trop tôt pour savoir si son urgence nationale connaîtra le même sort, mais la bataille devrait durer des mois. Avec la présidentielle de 2020 qui se profile, Donald Trump a déjà trouvé un nouveau slogan de campagne : « Finish the wall » (« Terminons le mur »).