Turquie: 52 Syriens accusés de liens avec l'EI arrêtés

CONFLIT Les suspects ont été interpellés à cinq adresses différentes

20 Minutes avec AFP

— 

Des policiers turcs.
Des policiers turcs. — OZAN KOSE / AFP

Les autorités turques ont arrêté ce jeudi 52 Syriens soupçonnés de liens avec le groupe de l’Etat islamique (EI) lors d’une opération menée à Bursa (nord-ouest), a rapporté l’agence étatique Anadolu. Les suspects, interpellés à cinq adresses différentes, ont été emmenés au siège de la direction de la lutte antiterroriste de Bursa, ajoute Anadolu, sans fournir plus de détails sur l’enquête en cours.

La Turquie a été frappée en 2015 et 2016 par de nombreux attentats meurtriers attribués ou revendiqués par l’EI, dont le dernier en date a fait 39 morts, principalement des étrangers, dans une discothèque huppée d’Istanbul la nuit du Nouvel An 2017.

Depuis, les autorités procèdent régulièrement à l’arrestation de « terroristes » présumés, et les mesures de sécurité ont été considérablement renforcées.