Zoo de Londres : Une tigresse mortellement blessée par un mâle arrivé dans le cadre d’un programme de reproduction

ANIMAUX Asim, un tigre mâle arrivé du Danemark, avait passé dix jours dans un enclos avant que le personnel du zoo londonien ne décide de le mettre avec Melati, une tigresse de Sumatra âgée de 10 ans

20 Minutes avec agences

— 

Le tigre Asim a mortellement blessé une femelle nommée Melati au zoo de Londres.
Le tigre Asim a mortellement blessé une femelle nommée Melati au zoo de Londres. — ZCVA/WENN.COM/SIPA

Melati, une tigresse de Sumatra du zoo de Londres (Royaume-Uni) est morte vendredi. Elle a été blessée par un autre tigre arrivé d’un zoo danois fin janvier. Ce lundi, le parc britannique s’est dit « sous le choc » mais a défendu sa décision d’avoir réuni les deux félins.

« Le moment était opportun pour présenter Asim à Melati »

Asim, un tigre mâle âgé de 7 ans, était arrivé à Londres dans le cadre d’un programme européen de reproduction visant à préserver les espèces menacées. Il avait passé dix jours dans un enclos grillagé adjacent à celui de Melati, âgée de 10 ans, avant que le personnel ne décide de les réunir.

« Après une observation attentive, nous étions convaincus que le moment était opportun pour présenter Asim à Melati », a expliqué Katryn England, la directrice du zoo, dans un message publié sur le site internet de la Société zoologique londonienne (ZLS), qui gère le parc.

Le zoo se défend d’avoir précipité la rencontre

Malheureusement, la rencontre ce vendredi entre les deux animaux a tourné à l’affrontement. Le tigre mâle a « mortellement » blessé Melati. Katryn England s’est néanmoins dit « convaincue » que le personnel du zoo prendrait encore « la même décision » de faire se rencontrer les deux félins, « sur la base du comportement observé ».

Selon la directrice du parc, « plusieurs personnes extérieures au zoo ont fait remarquer qu’un délai de 10 jours semble très rapide pour faire se rencontrer des tigres ». Pour elle, « ce n’est pas le cas, cela varie énormément et dépend de l’observation attentive de leurs comportements ». « Il peut être risqué » de laisser les tigres séparés trop longtemps, a-t-elle précisé, évoquant un risque d'« accumulation de tensions et de frustrations ».