Birmanie: Un Français interpellé pour avoir fait voler un drone près du Parlement

BIRMANIE Fin 2017, deux journalistes avaient été condamnés à deux mois de prison ferme pour les mêmes faits

20 Minutes avec AFP

— 

L'entrée du Parlement birman, à Naypyitaw, le 29 janvier 2019.
L'entrée du Parlement birman, à Naypyitaw, le 29 janvier 2019. — Aung Shine Oo/AP/SIPA

Un Français a été interpellé pour avoir fait voler un drone à proximité du parlement en Birmanie, a-t-on appris lundi auprès de l’ambassade de France.

« Un Français de passage en Birmanie a été arrêté le jeudi 7 février pour avoir fait voler un drone au-dessus du Parlement à Naypyidaw, ce qui est interdit », a expliqué un responsable de l’ambassade.

Les médias locaux ont publié des photos de lui

L’ambassade de France a précisé être en contact avec les autorités pour tenter de le faire libérer, mais il restait lundi en détention à Naypyidaw, la capitale administrative. Aucun détail n’a pu être obtenu dans un premier temps auprès des autorités birmanes, alors que les médias locaux ont publié des photos de lui.

Fin 2017, deux journalistes, une Malaisienne et un Singapourien, travaillant pour une télévision turque, avaient été condamnés à deux mois de prison ferme en Birmanie pour avoir fait voler un drone au-dessus du Parlement.