Maroc: L’épidémie de grippe A (H1N1) a fait neuf morts en une semaine

MONDE Le premier décès lié à la grippe porcine ou grippe A a été signalé mercredi par les médias

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de la vaccination contre la grippe A.
Illustration de la vaccination contre la grippe A. — JS EVRARD/SIPA

L’épidémie de grippe A (H1N1) a provoqué la mort cette semaine de neuf personnes au  Maroc, a annoncé ce samedi le ministre de la Santé, Anas Doukkali. « La situation épidémique » reste toutefois « normale en comparaison avec les années précédentes », a affirmé le ministre, cité par l’agence de presse officielle MAP.

Selon la chaîne de télévision publique marocaine 2M, 4 des personnes décédées étaient prises en charge dans des établissements privés et les 5 autres dans des hôpitaux publics à Fès, Tanger, Casablanca, Rabat et Marrakech.

Rumeurs anxiogènes

Le premier décès a été signalé mercredi par les médias. Depuis, des rumeurs anxiogènes se sont propagées sur les réseaux sociaux.

Jeudi, le bilan officiel était de cinq morts, principalement des « personnes vulnérables » selon le ministère de la Santé.

« Les efforts de vigilance se poursuivent pour détecter d’éventuels cas dans les différents hôpitaux du royaume », a assuré le même jour le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi.

La grippe porcine (ou grippe A) est le nom commun utilisé pour le virus H1N1, maladie respiratoire qui se contracte au contact des porcs et se transmet ensuite d’homme à homme par inhalation.

En 2009, après des cas déclarés aux Etats-Unis et au Mexique, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait lancé une alerte de pandémie, levée en 2010.