VIDEO. Etats-Unis: Le pays frappé par un froid glacial, Donald Trump demande «le retour du réchauffement climatique»

CLIMAT Les habitants du Midwest devraient se réveiller avec -21 degrés en ressenti à Pittsburgh en Pennsylvanie, -45 à Chicago ou encore -50 à Grand Forks, dans le Dakota du Nord…

20 Minutes avec AFP

— 

Minneapolis sous la neige.
Minneapolis sous la neige. — STEPHEN MATUREN / AFP

La France fait face à la tempête Gabriel, tandis que plusieurs millions d’habitants du nord des Etats-Unis sont confrontés à une vague de froid historique. Outre-Atlantique, des températures glaciales sont ce mercredi, allant jusqu’à -50 degrés Celsius en ressenti, un froid provoquant fermetures d’école, suspensions de distribution du courrier ou perturbations du trafic aérien.

 

Les habitants de la région du Midwest devraient se réveiller avec -21 degrés Celsius en ressenti à Pittsburgh en Pennsylvanie, à l’est du pays, -45 à Chicago ou encore -50 à Grand Forks, dans le Dakota du Nord, non loin de la frontière avec le Canada, selon les prévisions de la chaîne météo Weather Channel.

« Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial ? »

Cette vague de froid, observée depuis le bureau Ovale, a fait réagir le président américain, Donald Trump, dont le scepticisme en matière de réchauffement climatique est connu.

« Dans la belle région du Midwest, les températures ressenties atteignent -60 degrés (Farenheit, -51 Celsius), le plus froid jamais enregistré », avait averti lundi soir le président, Donald Trump, en remettant en cause une nouvelle fois l’impact des activités humaines sur le changement climatique : « Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial ? S’il te plaît, reviens vite, on a besoin de toi ! »

Des dizaines de millions de personnes sont concernées par cette alerte au grand froid lancée dès lundi dans plusieurs Etats du « Midwest », du Dakota du Nord à l’Ohio, qui pourraient enregistrer les températures les plus basses depuis vingt ans, selon Weather Channel.