Etats-Unis: Trump capitule et annonce un accord temporaire pour mettre fin au «shutdown»

BUDGET Le président américain a dévoilé un accord budgétaire de court terme qui permettra de faire fonctionner son administration le temps de négocier un compromis sur l'immigration...

P.B.

— 

Donald Trump annonce un accord pour mettre fin au «shutdown» le 25 janvier 2019.
Donald Trump annonce un accord pour mettre fin au «shutdown» le 25 janvier 2019. — YOUTUBE

Après 34 jours, il jette l’éponge. Donald Trump a annoncé vendredi la fin du shutdown sans avoir obtenu d’enveloppe pour la construction du mur à la frontière. Un accord budgétaire de court terme a été trouvé et va permettre de faire fonctionner l’administration américaine pour trois semaines. Le temps, a assuré le président américain, de négocier un accord sur l’immigration. Le projet de budget devrait être voté par le Sénat dans la journée, et Donald Trump a promis que les fonctionnaires seraient payés rétroactivement « aussi vite que possible ».

Lors de son intervention, le président américain a longuement défendu la nécessité de construire « un mur ou une barrière ou une clôture » à « certains points critiques de la frontière ». Et il a prévenu : sans accord sur le mur d’ici trois semaines, les Etats-Unis connaîtront un nouveau shutdown. Il s’est également dit prêt à utiliser un décret pour déclarer l’urgence et ainsi obtenir l’argent nécessaire sur le budget de la Défense.

Cote de popularité en nette baisse

Après plus d’un mois de paralysie, la situation devenait critique. Le trafic aérien était très perturbé, vendredi, à cause d’un absentéisme en forte hausse chez les contrôleurs aériens censés venir travailler sans être payés. Et le patron du FBI a fait part de sa « colère » contre un shutdown qui paralysait la police fédérale.

Alors qu’une majorité d’Américains est opposée à la construction du mur et tenait le président américain responsable du shutdown, il n’avait pas vraiment le choix : selon un sondage pour ABC, la cote de popularité de Donald Trump a reculé de 4 points depuis octobre et retrouve ses plus bas historiques, à 37 % d’Américains satisfaits.