Enquête russe: Roger Stone, ex-conseiller de Donald Trump, inculpé et arrêté

ETATS-UNIS Roger Stone a été inculpé de sept chefs d’accusation, dont ceux de fausse déclaration, de subornation de témoin et d’obstruction à une procédure officielle…

20 Minutes avec AFP

— 

Roger Stone, ancien conseiller de Donald Trump, le 6 décembre 2016 à la Trump Tower de New York.
Roger Stone, ancien conseiller de Donald Trump, le 6 décembre 2016 à la Trump Tower de New York. — Albin Lohr-Jones/SIPA

Dans le cadre de l’enquête sur une possible collusion entre l’équipe de campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la Russie, Roger Stone, ami de longue date et conseiller informel du président américain, a été arrêté, ce vendredi, et inculpé, a annoncé le bureau du procureur spécial Robert Mueller.

Sept chefs d’accusation, dont ceux de fausse déclaration, de subornation de témoin et d’obstruction à une procédure officielle, ont été retenus contre Roger Stone, ont déclaré les équipes du procureur chargé de l’enquête russe.

Roger Stone présenté à un juge

Roger Stone, 66 ans, a été arrêté tôt ce vendredi matin à Fort Lauderdale en Floride, « à la suite d’une inculpation par un grand jury fédéral le 24 janvier 2019 ». Le porte-parole de Robert Mueller a également indiqué que Roger Stone serait présenté à un juge de Floride à 11 heures (16 heures heure française) ce vendredi.

Roger Stone était membre de l’équipe de campagne de Donald Trump « jusqu’à août 2015 et a maintenu un contact régulier et soutenu publiquement la campagne Trump jusqu’à l’élection de 2016 », selon un document de justice. Le procureur spécial Robert Mueller tente de déterminer s’il y a eu collusion ou coordination entre l’équipe de campagne de Donald Trump et Moscou en 2016. Jusqu’ici, les investigations tentaculaires supervisées par Robert Mueller ont abouti à plusieurs inculpations, dont plusieurs proches de Donald Trump.