Catalogne: Un indépendantiste emprisonné se porte candidat à la mairie de Barcelone

ELECTIONS Joaquim Forn devient ainsi le candidat du parti indépendantiste PDeCAT de l’ancien président catalan Carles Puigdemont…

20 Minutes avec AFP

— 

L'ex-
L'ex- — GABRIEL BOUYS / AFP

Un ex- « ministre » régional indépendantiste catalan, incarcéré pour son rôle dans la vaine tentative de sécession de la Catalogne d’octobre 2017, a annoncé ce mercredi sa candidature à la mairie de Barcelone. « J’ai pris la décision de prendre la tête d’une candidature (…) transversale pour remporter la mairie de Barcelone » aux élections municipales du 26 mai, indique le compte Twitter de Joaquim Forn.

Joaquim Forn devient ainsi le candidat du parti indépendantiste PDeCAT de l’ancien président catalan Carles Puigdemont, qui a fui en Belgique pour échapper aux poursuites judiciaires.

Jugé par la Cour suprême espagnole

Sa candidature entre en rivalité avec celle du dirigeant de l’autre grand parti indépendantiste ERC (Gauche républicaine catalane), Ernest Maragall, frère de l’ancien maire socialiste de la Barcelone olympique de 1992, Pasqual Maragall.

Parmi les principaux candidats à la mairie figurent l’actuelle maire de gauche de la ville, Ada Colau, ainsi que l'ancien Premier ministre français Manuel Valls, natif de Barcelone, dont la candidature est soutenue par les libéraux de Ciudadanos.

Joaquim Forn doit prochainement être jugé par la Cour suprême espagnole comme onze autres dirigeants indépendantistes catalans

Le parquet réclame 16 ans de prison à son encontre pour « rébellion » et « détournement de fonds ». Responsable régional de l’Intérieur, il avait sous son autorité la police catalane, accusée d’avoir laissé faire les organisateurs du référendum illégal d’autodétermination du 1er octobre 2017.

La candidature d’une personne emprisonnée n’est pas un fait inédit en Catalogne. L’ancien vice-président catalan Oriol Junqueras avait été candidat de ERC aux élections régionales de décembre 2017 et est tête de liste de la coalition formée par ERC et des partis indépendantistes d’autres régions d’Espagne pour les prochaines européennes.